Baby Pop

25 mai 2011

Mes nuits sont plus longues que vos jours

(Si tu es un peu lettrée, tu reconnaitras la référence dans le titre. Sinon tant pis, c'est joli quand même. Si tu es une jeune maman qui a autant le temps de lire que de dormir, tu es toute excusée)

Des semaines que je me dis que je devrai écrire un billet sur le sommeil de BabyBabyPop. Mais je le repousse toujours parce que ça me déprime trop.

Que dire, rien ne change, c'est parfois pire que pire, parfois moins pire, mais jamais bien.

On a le choix entre :

Des nuits avec 4 réveils de 10 minutes de tétée et réveil à 8h,

Des nuits avec 2 réveils plus longs,

Des nuits avec un seul réveil mais réveil entre 5h30 et 6h,

Des nuits pas mal sur la fin de nuit mais avec des réveils tous les 3/4 d'heure de 20h à 23h et un bébé impossible à poser.

Le plus fréquent c'est un cumul de tout ça : 3 réveils dans la nuit sans compter tous les petits réveils de début de nuit.

Dans tous les cas, du cododo à partir de 23h/minuit soit dans son lit parapluie à côté du nôtre, soit dans notre lit s'il y a
trop de réveils.

Pour les siestes, il n'y en a plus qu'une. Qui débute entre 12h30 et 14h et dure une heure si je pose la miss dans son lit, ou jusqu'à deux heures, deux heures et demi si elle dort sur moi...

Apres l'ostheo, totalement inefficace sur son sommeil, on a resté l'homéopathe. Le traitement est censé faire effet au bout de 10 jours, on est à 2 semaines aujourd'hui et malheureusement... Aucun changement !

Ce qui est sûr c'est que je ne me prends plus trop la tête avec son sommeil. Je sais que ce n'est pas ma faute, je pense qu'à part attendre il n'y a aucune solution. On a essayé tout ce qui nous semblait essayable (ce qui exclut entre autres la laisser pleurer toute seule et l'exorcisme). Il faut juste attendre.

Ça parait défaitiste mais je pense que c'est juste réaliste et ça évite toute fausse joie ("oh putain un seul réveil cette nuit on tient le bon bout !!" --> FAUX). Et ça me stress ou saoule beaucoup moins depuis que je pense comme ça.

C'est juste fatigant et difficile à vivre socialement parfois.

Comment expliquer à des amis en visite que pour que BabyBabyPop dorme il faut rester avec elle ? Comment expliquer certains refus de soirées, apéro ou même des sorties de jour pour cause d'épuisement ? Comment expliquer notre phobie des longs trajets en voiture car BabyBabyPop ne s'endort pas seule dans son siège-auto ?

Même avec toute la bonne volonté du monde, je conçois que mes amis et ma famille ne puissent pas vraiment comprendre. Il faut vraiment le vivre pour le croire.

Ce qui me chagrine c'est que 99% des gens qui sont au courant de la situation se disent que c'est à cause de l'allaitement/le cododo/ne pas la laisser pleurer, qu'on en est là. En fait le 1%, c'est moi, car même le PapaRazzi doute.

Au contraire, connaissant ma fille, ultra-sensible, un peu inquiète, je pense que sans tout ça, ça serait beaucoup plus difficile. Pour nous, peut-être, et pour elle certainement. Et c'est ce qui compte pour l'instant. La rassurer sur la nuit et lui donner confiance en nous.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par calimarseille à 01:00 - Sommeil et Nuits - Commentaires [60] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Mes nuits sont plus longues que vos jours

    Marrant. J'ai écrit un "mes nuits sont - de loin - plus moches que vos jours" (pas publié sur mon blog car datant de l'été dernier).
    Si ça peut te remonter le moral: Je suis dans la même galère que toi. Le seul moment où je ne stresse pas pour le sommeil de mon nain, c'est quand il est à la crèche, seul endroit où le petit insolent se tape des siestes de 3H00 non-stop (oui, je me sens mère indigne de dire cela).
    Sinon, on a tout tenté: ostéo, homéo, faire courir le troll pendant 2H00 dans le parc, les massages, les rituels interminables d'endormissement..... A 18 mois il COMMENCE à dormir à peu près la nuit, en cododo, au milieu de nous, avec le chat (sinon il se réveille) et le doudou qui doit se trouver sur moi. Il doit pouvoir téter à tout instant, sinon ça va pas non plus. Il s'endort en moyenne au bout d'une heure de tétées/bercements/chansons/explications sur la nécessité du sommeil, donc vers 22h00. Et il se réveille avec le soleil. 6H00 du matin en ce moment. Pour l'allaitement, pareil aussi. Même mon compagnon se disant "A 100% avec moi" sur le sujet me soutient que les pb de sommeils du mini sont dûs à cela. Sauf que je connais plein de bébés-bib qui ont le même souci!
    Le "truc" qui a bien amélioré nos nuits, c'est d'abord, discuter avec le psychologue de la crèche. Devant notre bébé, on a parlé du fait que même si nous avions des tas de raisons d'être anxieux, ça ne le concernait pas et ne devait pas avoir d'impact sur lui (ce qu'il a entendu). Comme par magie, le soir même, on a presque bien dormi! Et ensuite, renoncer completement au lit à barreaux, dans lequel mon mini-géant se cognait tout le temps, ce qui le réveillait.
    Désolée pour le roman!

    Posté par GwendyMum, 25 mai 2011 à 01:29 | | Répondre
  • Courage !!!
    Comme je le dit pour mon fils de 30 mois qui à toujours du mal la nuit (bon on a pas la patience de faire des aller retour dans la chambre, alors on choisit la facilité en le laissant s'endormir sur le canap'), à 15 ans c'est plus avec nous qu'il voudras dormir !!!
    Pour ce qui est de laissé pleuré, en fait il faudrait le laisser pleurer 5 min aller le voir, le rassurer (sans le sortir du lit), repartir, revenir 5 min plus tard si il pleure encore .....
    Nous au bout de 4 fois on craque (surtout que 1 fois sur 2 sa soeur nous dit qu'elle veut elle aussi un câlin !!!), mais je pense que cela peut vraiment marcher !!!
    Et puis il vaut mieux du cododo et une nuit à peu près reposante qu'une nuit ou il est dans son lit, mais ou on ne dort quasi rien !!!
    En ce qui concerne l'allaitement, je sais que ma fille à fait ses nuits quand le soir elle a eu un bib avec céréale qui cale bien, donc cela peut peut-être jouer, par contre même si elle se réveillait elle ne dormait pas avec nous, ce qui a jouer aussi !!!
    Enfin de toute manière chaque situations est différentes et chaque enfant aussi !!!
    J'espère que tu trouveras la solution qui marche pour vous !!!
    Concernant l'homéo, retourne voir le médecin car c'est peut-être le traitement qui ne lui va pas !!!
    Bonne journée !!!

    Posté par laetibidule, 25 mai 2011 à 07:25 | | Répondre
  • Bon ça fait un peu bouddhiste mais je crois qu'accepter le fait que ce soit "comme ça" c'est plus simple que de gérer nos espoirs déçus. Penser comme ça c'est ce qui m'a sauvée plusieurs fois...
    Si je savais pourquoi Byrone a subitement décidé de faire des nuits complètes ces derniers jours, je te filerais bien le tuyau.

    Sinon je crois qu'ils faut qu'elles s'appellent et qu'elles papotent un peu!

    Posté par snana, 25 mai 2011 à 07:34 | | Répondre
  • BON COURAGE !
    Par ici le sommeil vient de se stabiliser, ce qui est non négligeable étant donné qu'on dort pour l'instant tous dans la même chambre (transition de déménagement)... Dans notre cas le pire, c'est qu'on voyait clairement les caprices (genre je hurle puis je m'arrête 2 secondes pour voir s'il y a réaction), et le papa ne supportant pas ramenait automatiquement le petit dans notre lit : ah lui après ça il dormait super bien, puisqu'il prenait toute la place de maman GRR dès qu'il a arrêté de le prendre, son sommeil s'est mis en place. Il couine encore un peu 1 minute par-ci par-là, mais comme il a des dents qui percent...
    Pour ton histoire de réveil dû au cododo et à la tétée, c'en est peut-être la cause, j'ai une amie pour qui ça se passe de la même façon, son fils a besoin de ce contact la nuit (il a 2 ans)...
    FAITES DES GOSSES !!!

    Posté par Setjay, 25 mai 2011 à 07:37 | | Répondre
  • Est-ce que tu as tenté de supprimer/réduire la sieste afin de fatiguer BBP ? J'ai lu ça plusieurs fois, sait-on jamais...
    Sinon j’appellerais pas ça du défaitisme mais de l'acceptation. Se dire et puis zut c'est comme ça et c'est tout, c'est reposant, ça évite d'ajouter prise de tête et culpabilisation sur un problème et ça permet de souffler.
    Bon courage en tout cas...

    Posté par Vaallos, 25 mai 2011 à 07:38 | | Répondre
  • plus ça va plus je me dis que les enfants qui dorment super bien..sont rares ! on a eu des nuits un peu folklo avec ma fille mais ça va mieux, question de cycle, ou autre chose (tous les soirs on la briefe et on l'a laissé un tout petit peu pleuré mais je dis bien un tout petit peu car je n'y arrive pas), difficile à dire..en tous cas courage parce que le manque de sommeil sur la longueur je trouve ça terrible !

    Posté par chocoladdict, 25 mai 2011 à 07:42 | | Répondre
  • Tu connais ta fille. Fais toi confiance.
    Laisser pleurer un enfant ne change pas grand chose (sauf 2 ou 3 minutes mais j'imagine que tu as essayé... Et puis quand bien même, c'est une question de sensibilité.)
    L'allaitement, je ne crois en aucune manière que ce soit le souci. Beaucoup fustige ça mais je suis certaine que ça n'a rien à voir! Pas à 18 mois!
    A 2 ou 3, encore... Enfin, au biberon ils ont faim aussi donc ce n'est pas l'allaitement!
    MC a fait ses nuits dès 5 mois1/2, elle était encore allaitée exclusivement.
    Et le cododo, si elle dort dans son berceau à elle ça ne peut pas être ça. Enfin je ne pense pas.
    Et chaque enfant est différent.

    Bref, tu connais ta fille et si tu sens qu'elle a besoin de tout ça, tu as sans doute raison!
    Pour Moufette, jai arrêté d'écouter les "autres" et me suis écoutée moi. Ca a pris du temps mais elle a réussi à faire des nuits entièers au bout d'un moment (et elle était au bib donc encore un preuve que l'allaitement n'y est pour rien)

    Posté par LMO, 25 mai 2011 à 08:05 | | Répondre
  • Dur dur en effet. De notre côté tjs un réveil par nuit ou pas... (ou exceptionnellement 2 cette nuit mais elle est bien enrhumée et a du mal à respirer).
    Pour notre BB2, l'allaitement n'est pas la cause ms c'est peut être plus un rythme qui est le sien (elle dort de 8h45 à 11h, de 13h45 à 16h, s'endort le soir à 19h30 et donc se réveille une fois avant son réveil à 6h). Hormis ce réveil nocturne on peut dire que c'est une belle dormeuse pour 10 mois.
    Le cododo c'est vrai on l'a un peu fait (surtt au début où j'étais trop épuisée) ms pas sur une nuit compléte, juste par phases (mais son lit était dans notre chambre jusque vers ses 5 mois). J'ai essayé de lui apprendre à s'endormir seule et çà s'est fait sans pleur. Je la couche encore éveillée après une têtée, avec un doudou de chaque côté et sa petite musique (qui fait aussi des motifs de lumière au plafond). Elle dure 10 minutes et à la fin en général elle dort déjà (ou fini par s'endormir seule après). Si elle se met à pleurer je la laisse jusqu'à la fin de la musique (sf gros gros pleurs) car les bébés ont aussi besoin de ce mode d'expression pour lacher les tensions et la fatigue qu'ils ont en eux (enfin y'a pleurs et pleurs... Si je sens que c'est un pleur avec larmes j'y vais, si c'est un pleur sans larme, genre je râle, je me libère je la laisse).
    J'ai une aînée alors c'est sur, je ne pouvais pas faire mes siestes avec la 2e et en lui apprenant à dormir seule le jour, çà a surement aidé.
    Maintenant j'ai pas la solution miracle car elle se réveille encore un peu la nuit mais comme sa dernière têtée est à 19h çà n'est pas étonnant qu'elle ait faim vers 2h30...
    L'aînée c'était l'inverse, elle faisait ses nuits mais ne dormait pas de 7h30 à 21h30 le soir (même bébé...). Mon erreur: je n'arrivais pas à saisir ses signes de sommeil et ne la laissait pas pleurer un tout petit peu (elle avait besoin de çà), le jour où j'ai trouvé (c'est venu du jour au lendemain) elle dormait encore plus que sa soeur aujourd'hui.

    En tout cas je te tire mon chapeau car ce doit être très dur physiquement et moralement...
    En tout cas, même si tt cela est difficile, tu rassures ta BBP et c'est déjà un gros point!

    Posté par choupinette, 25 mai 2011 à 08:06 | | Répondre
  • Mais qui a dit qu'un bébé NORMAL faisait ses nuits??????????
    Fais confiance à ta puce, si elle te réclame le sein c'est qu'elle a besoin de manger/se rassurer/...
    Contrairement à ce qu'on croit, les enfants ne font pas de "caprices". Ils ont toujours des raisons réelles et légitimes pour réclamer la présence de leurs parents. IL n'y a que les adultes pour faire des caprices...
    Le VRAI problème ce n'est pas les performances de ton bébé, le seul et vrai problème est: comment vas-tu faire pour te reposer? et assumer le quotidien comme tu le dois??
    Si ces réveils nocturnes ne te dérangent pas trop (ce qui est mon cas) laisse faire, ça finira bien par passer!!!
    Si au contraire tu es crevée, tu n'arrives pas à récupérer alors c'est CE PROBLEME LA QU'IL FAUT RESOUDRE!!! A coup de siestes biensûr mais aussi en passant le relais au papa et en parlant avec ton bébé, en lui expliquant que tu es fatiguée que tu as besoin de dormir.
    Pour la voiture, il vaut mieux partir à une heure où tu sais qu'elle va faire une sieste et éventuellement prévoir de lui donner (au biberon où à la tasse) un peu de lait que tu auras tiré...
    Pis pour la vie sociale, t'inquiète ça revient...

    Posté par Mme Déjantée, 25 mai 2011 à 08:37 | | Répondre
  • du mieux!

    bien d'accords avec mme Dejantée,en soi les nuits de ta fille ne sont pas un probleme,c'est ta fatigue qui l'est.objectif donc:t'adapter au mieux pour te reposer.j'ai a peu prés le meme type de bebe,et la a 13mois il semble que cela progresse,3nuits completes ce mois ci(21h-7h aujourdhui)mais je sais que demain est un autre jour.cela dit,contrairement a toi,je les vis bien ces reveils la nuit,le papa partage la tache d'aller la chercher,la prendre en cododo,parfois sans me reveiller,tétée sur les coups de 5h en general je me leve dejeuner apres,me recouche si je bosse pas.je le vis bien,tres bien.alors peut etre que j'ai besoin de moins de sommeil?en tout cas,l'essentiel c'est de lacher prise oui,c'est comme ca,ce n'est pas un probleme,c'est juste different de l'ideal societal(mensonges,dissimulations?)

    Posté par cindirella, 25 mai 2011 à 08:57 | | Répondre
  • un peu pareil chez nous....et là elle a reçu un super nounours chicco qui s'allume et fait une petite musique (le tout super doux : lumière très tamisée et musique super douce et pas stridente) et depuis 4 nuits elle arrive a l'allumer toute seule (en l'appuyant sur son front : trop tordant) quand elle se réveille la nuit (sa chambre est juste à cote de la notre, dans le silence de la nuit on l'entend) elle l'allume 3-4 fois de suite et pouf, miracle!: se rendort toute seule!!!!!! t'as essayé? je peux t'envoyer la ref du nounours (il coute 29 euros et est mignon;o))) courage!!!!!

    Posté par magasaly, 25 mai 2011 à 09:09 | | Répondre
  • J'ai bien conscience d' avoir de la chance puisque les deux font leurs nuits et pourtant j' arruive quan même a râler. Alors j' admire ton courage, il en faut. Et je regrette de ne pas pouvoir te voir aujourd'hui même si j' ai pas laché l' idée de la pizzeria

    Posté par madamezazaofmars, 25 mai 2011 à 09:18 | | Répondre
  • je t'avoue , je n'ai lu que ton billet..pas les autres commentaires...
    Courage, les parents autour de vous connaissent peut-être la même situation...
    le lâcher prise semble être en effet la meilleure solution...
    Je voudrais voir des bébés qui font leur nuit complète sans avoir pleuré, ni s'être réveillés... j'entends par là des bébés que l'ont n'a pas laissé hurler en plein nuit sous prétexte de "caprice" ou je ne sais quoi..

    Question peut être naïve, avez vous pensé à transformer le lit de votre puce en lit de cododo ? (manip' assez simple avec une perceuse et une planche de renfort et moins coûteuse qu'un vrai lit).
    Cela n'empêche pas que la puce se retrouve parfois au milieu de vous mais quand elle y reste cela permet une nuit un peu plus "simple"...

    Posté par *camille*, 25 mai 2011 à 09:49 | | Répondre
  • je me decide à poster enfin un commentaire apres avoir lu de nombreux billets le sujet me tient tellement à coeur ... ici aussi les nuits sont anarchiques ... ma fille a 8 mois et demi, allaitée (surtout la nuit), chez nounou 4 jours par semaine car j'ai repris le boulot depuis mi janvier ... dur dur d'etre efficace et de se concentrer qd les nuits sont bien pourries ... la miss ne s'endort qu'au sein ou dans les bras avec nous, chez la nounou elle pleure un peu et s'endort assez rapidement ... mais apres une semaine de vacances avec moi, bb n'a pas voulu s'endormir chez nounou, je l'ai donc recuperée creuvée ... bref tout ça pour dire que j'ai du mal à me faire à l'idée que j'en ai pour 2 ou 3 ans comme ça ... alors j'ai acheté le bouqin d'Elisabeth Pantley ... tu n'as pas essayé pour babybabypop ? je sais que tu en a parlé mais tu n'as pas donné suite ...
    bon, je suis qs meme au boulot là, alors vite je m'y remets !!!
    bizzz et courage pour toutes ces nuits de folie !!

    Posté par kokopelli, 25 mai 2011 à 10:18 | | Répondre
  • Moi j'ai essayé Elizabeth Pantley..... Je me suis accrochée..... pendant plusieurs semaines.ça n'a pas fonctionné. J'ai recommencé plus tard. Re-échec. Donc j'ai laissé tombé.
    Il y a une copine qui m'avait parlé d'une méthode aussi, spéciale bébé allaité, mais je ne retrouve pas le nom. Et j'ai pas essayé.

    Posté par GwendyMum, 25 mai 2011 à 10:46 | | Répondre
  • Mon expérience, pour ce qu'elle vaut :
    Bébélzébuth, fille, 19 mois bientôt, allaitée 12 mois mais sevrée la nuit vers 10 mois car je n'en pouvais plus des tétées toutes les deux heures. Une nuit épuisante à la tenir dans les bras en lui expliquant que non, je t'aime, bisous, calins et tout et tout mais le mam, c'est fini la nuit.

    Ensuite, cododo obligatoire, impossible de la laisser dans son lit... là ça commence à venir depuis quelques semaines, elle s'endort dans notre lit avec moi et je la pose endormie dans le sien.

    Constat accablant : je dors mal, je suis du style cogiteuse et stressée. Depuis quelques nuits, je me soigne et je dors la nuit entière. Elle aussi (AOUCH, c'était donc moi :/). Depuis 2 nuits, re-stress pour moi, bébé réveillé à 2h, à 4h, à 6h et qui du coup dort à nouveau avec nous :/

    Voilà, on en fait ce qu'on en veut mais bon, pour destresser, il faut pouvoir : soit avoir des nuits de sommeil (le chien qui se mord la queue) soit un traitement pour lâcher prise et pour qu'il soit efficace il est en général incompatible avec l'allaitement... à moins que l'homéopathie fonctionne sur toi

    En tout cas, bon courage, le sommeil de bébé, c'est l'enfer !

    Posté par Marmouzets.com, 25 mai 2011 à 11:01 | | Répondre
  • Réponses

    GwendyMum : ah oui on en avait parlé sur Facebook des siestes à la crèche. C'est rageant ça !

    Laetibidule : comme tu le dis, chaque situation est différente, donc je ne pense pas qu'il y ait de "il faut le laisser pleurer", même 5 minutes. Il faut s'adapter au bébé. La mienne, si je la laisse pleurer même 5 minutes, elle est toute traumatisée

    Snana : ouais faudrait qu'elles se filent des tuyaux les baby-bouddha !!

    Setjay : je ne crois pas beaucoup aux "caprices" d'un bébé en pleine nuit, mais si vous dormez tous mieux maintenant, c'est le principal !

    Vaallos : on a pas vraiment essayé, mais parfois BBP supprime d'elle même la sieste et ce n'est pas du tout mieux ! Plus elle est fatiguée, plus elle est fatigante

    Chocoladdict : moi je trouve que justement on a l'impression d'être des exceptions, les bébés des gens ont l'air de bien dormir, ou alors les parents ne préfèrent pas en parler !! Ca me rassure un peu de voir que ce n'est pas le cas.

    LMO : c'est clair qu'à 17 mois, ce n'est pas faute à l'allaitement, puisqu'elle dîne le soir. C'est juste pour faire des câlins quoi !

    Choupinette : pendant longtemps je n'ai pas reconnu ses signes de sommeil, quand elle était tout bébé, du coup, je la couchais taaard, trop taaard !

    Mme Déjantée : je suis d'accord, le problème c'est notre fatigue, pas ses réveils nocturnes, surtout qu'on a essayé plein de trucs et on ne peut pas agir dessus, donc de toute façon... Mois, ça va, je peux faire des siestes en journées. Je n'ose imaginer quand je retravaillerai si elle ne dort pas...

    Cindirella : moi aussi je vis bien ces réveils, mais c'est difficile quand tout le monde autour de soi doute et s'inquiète (le papa, ma famille...).

    Magasaly : je crois que je vois. Je n'y crois pas beaucoup, mais bon... On peut toujours tester et ça lui fait toujours un doudou de plus !

    MadameZazaofMars : tu raconteras le pique-nique hein ? Pizzeria, un jour, c'est ok je te dis

    Camille : le truc c'est qu'on aime bien se coucher tranquille à deux et aller la chercher après. On peut se coucher en discutant, avec la lumière, lire etc... Quand on doit aller se coucher sans bruit et dans le noir, ça fait chier !

    Kokopelli : on a essayé Pantley, la méthode à proprement parler, ingérable... Ou alors je n'ai pas la patience qu'il faut pourtant j'en ai de la patience ! En revanche, les rituels, les horaires et tout le reste on le met en place.

    GwendyMum : tout pareil... Et en pleine nuit, exténué, c'est juste pas faisable !

    Marmouzets : moi mon sommeil, aucun souci, je m'endors comme une souche le soir et des que je l'ai reposée, je dors sur commande pendant ses siestes... Mais pendant longtemps j'ai été comme elle, stressée et angoissée la nuit. Peut-être a-t-elle senti que je m'inquiétais pour elle du coup !

    Posté par Babypop, 25 mai 2011 à 11:46 | | Répondre
  • L'émission du jour des Maternelles était précisément sur les jeunes enfants qui ne font pas leurs nuits ! Elle est visible là : http://les-maternelles.france5.fr/?page=emission&id_rubrique=3809 il y aura peut-être quelques clefs intéressantes, et au pire une dé-culpabilisation puisque ta situation est loin d'être un cas isolé

    Posté par Vaallos, 25 mai 2011 à 11:56 | | Répondre
  • Tu n'es pas seule!

    Si ça peut te rassurer, ici, à 6 mois et demie, bébé ne s'endort 1) qu'au sein...2) avec sa maman à ses côtés, toute la nuit 3) avec pleins de micro-réveils entre 22h et minuit et 3 pauses tétées jusqu'à son réveil définitif vers 8H30. Et bien sûr, il a le détecteur de présence maternelle intégré, qui fait qu'une pause pipi de ma part en pleine nuit déclenche immédiatement "l'a-larmes". On a essayé toutes les méthodes douces possibles. Nous avons une pédiatre homéopathe qui nous a donné un traitement, lequel n'a pas marché. En définitive, elle nous a filé les coordonnées d'une psychologue-spécialiste du sommeil des bébés. Je me suis dit pourquoi pas, au point où on en est. J'ai un peu "googlisé" cette dame, et, oups, j'ai lu une de ses interviews où elle disait tout le Bien (façon de parler) qu'elle pensait du cododo (que ce soit berceau à côté ou dans le lit de papa-maman). J'ai été stoppée net dans mon élan. Comme toi, je prends les choses avec philosophie. Du moment que mon bébé est en bonne santé et est heureux, et que surtout, pour l'instant, sa maman ne s'est pas inscrite aux "crevées anonymes", tout va bien. Désolée de ma longue tartine sans Nutella, tu vois tu n'es pas seule!

    Posté par Tina, 25 mai 2011 à 11:56 | | Répondre
  • je me rajoute au 1% qui te comprenne. j'ai durant 4ans eu ce type de réveil (et je n'ai allaité que 4mois donc l'allaitement n'a rien a voir c'est fou comme les gens peuvent se mettre de fausse idée dans la tete). endormissement impossible sans nous puis réveil avec rendormissement qu'avec moi et meme avec moi ça pouvait prendre des heures (je ne me trompe pas de mot c'est vraiment des heures). j'ai tout essayé aussi. l'homéo niveau traitement ne m'a rien donné de particulier mis a part du magnésium en fin de journée pour l'énervement et le stress mais rien d'autre pour lui il fallait surtout dialogué alors ok elles avait deja 3ans ce qui est beaucoup plus simple qu'a quelques mois. mais ça a réduit le nombre de réveil de parler le soir des choses qui pouvait les réveillers la nuit (dispute, chute etc...)mais bon pas simple quand tu as des enfants qui ne parle pas beaucoup de ce qu'elles ressentent faut que j'essaie de savoir ce qui aurait pu les rendre triste ou leur faire peur.
    moi la j'ai une trève je leur ai fait peur (oh la méchante maman) j'en ai eu mal au coeur de faire ça mais ce n'était que la verité et voyant que rien ne marché j'ai testé le tout pour le tout. je leur ai dit que vu que j'avais de la tension si je ne pouvais pas dormir la nuit le docteur du bébé allait me dire de rester a l'hospital pour que bébé grandisse bien dans mon bidou que maintenant il fallait qu'elles fassent un effort. on leur a acheté une veilleuse musical qu'elles peuvent mettre en route quand elles se réveillent et maintenant je n'ai que les réveils pipi ou je peux aller me recoucher directe après car elles se rendorment seules. mais c'est clair que tout ça aurait été impossible avant l'age qu'elles ont maintenant
    tu as raison de te dire que c'est comme ça et que ça finira pas passé sinon bonjour la deprime. je pense qu'il faut le vivre pour le comprendre et comprendre que ce n'est pas des caprices des enfants qu'ils ont vraiment quelque chose qui fait qu'ils ont besoin de se rassurer la nuit.

    bon courage.

    Posté par sab, 25 mai 2011 à 12:00 | | Répondre
  • ici c'est le Moustique qui ne fait pas ses nuits, et ce depuis toujours !! il ronfle, bouge, se reveil en sursaut .... que du bonheur !!!

    Posté par mum addict, 25 mai 2011 à 12:19 | | Répondre
  • Vaallos : oh merci ! J'irai jeter un œil !

    Tina : merci pour ton témoignage ! Bon, la mienne a 17 mois, quand elle avait 6 mois je ne m'inquiétais pas encore

    Sab : 4 ans ? Il y en a 2 qui ont des problèmes de sommeil ? Tu as toute ma compréhension !

    Mum Addict : il a quel âge ?

    Posté par Baby Pop, 25 mai 2011 à 13:13 | | Répondre
  • oui elles sont 2 a avoir ce souci (des jumelles) en fait ça ne faisait pas totalement 4ans car elles ont bien dormi de 4mois a 12 et après la cata.

    Posté par sab, 25 mai 2011 à 13:17 | | Répondre
  • Sab : tient j'aurai pensé que des jumelles auraient mieux dormi car pas toutes seules... Comme quoi... Bon, alors double courage alors !

    Posté par Babypop, 25 mai 2011 à 13:39 | | Répondre
  • eh oui moi aussi mais non mon fils dort beaucoup mieux qu'elles enfin maintenant ça va je me dis que ça a été bien pire que 2 réveils pipi la nuit
    je te souhaite a toi bon courage et surtout continue a faire ce qui te semble le mieux pour ta fille et toi.

    Posté par sab, 25 mai 2011 à 13:44 | | Répondre
  • Que dire... je compatis. Ce qui doit être cocasse : les conseils du pédiatre qui doit être encore plus perdu que toi...
    Bon, si y'avait une recette miracle, je te la donnerais tout de suite, avec un pack gratos de 12 heures de sommeil sans interruption hein

    Bon sinon, parler à ta BBP, dire que c'est bien de dormir la nuit, que c'est chouette d'être en forme au réveil, qu'elle va faire de beaux rêves... Moi j'ai toujours adoré dormir, c'est une soupape de sécurité, et ma petite a très vite fait ses nuits (aïe ouille me tape pas) et je reste convaincue que c'est lié. Je lui ai toujours fait confiance pour son sommeil, je me suis toujours dit "elle dormira". Ou je lui ai pas laissé le choix.. je ne sais pas. J'imagine pas ce que cela doit être.. j'aurais tourné zinzin, avec 7 heures de sommeil je tiens pas toute la journée <_< alors entrecoupée...
    Si y'a des angoisses pour toi depuis toujours la nuit ou quoi je ne sais pas, peut-être est-ce lié...
    Regarde l'émission des Maternelles, peut-être elle t'aidera un peu.
    Courage Baby Pop ! Tout finira pas rentrer dans l'ordre. Accepte et creuse un peu peut-être ? (même si je pense que t'as retourné la question dans tous les sens...)

    Posté par Kiki, 25 mai 2011 à 13:55 | | Répondre
  • Très bien l'émission des maternelles ^^

    Posté par choupinette, 25 mai 2011 à 14:54 | | Répondre
  • Ça me rassure pas du tout cette histoire ... Je vis la même chose depuis bientôt 8 mois avec mon numéro 2 et je suis en train de craquer alors me dire que ça sera peut être encore comme ça longtemps ça me déprime !!! Je comprends tout à fait ce que vous vivez, les gens qui ne comprennent pas, font des réflexions à deux balles, l'angoisse des trajets en voiture, ... La différence est que je n'arrive pas à me résigner, me dire que "c'est comme ça" ; parce que je suis épuisée et lasse. Je ne sais pas si c'est le cas pour vous aussi mais je ne peux pas le poser 1 minute même la journée sans que ce soit des hurlements.  J'ai aussi son grand frère (2 ans) à la maison toute la journée et du coup il faut assurer malgré la fatigue et j'ai de moins en moins de patience, avec l'un comme avec l'autre, avec NiouzDad comme avec n'importe qui d'autre. Depuis qu'il a 5,5 mois par contre il ne dort plus sur moi mais dans son lit mais c'est comme vous, les nombreux réveils de fin de soirée puis toutes les 1,5 à 3 heures la nuit jusqu'au petit matin et ensuite il ne dort pas de la journée sauf dans le Manduca. 
    Je l'allaite toujours et il est diversifié depuis qu'il a 6 mois mais ça n'a rien changé non plus ! Je me sens globalement incomprise aussi (par mon entourage), on dirait que seules les personnes qui le vivent peuvent le comprendre (et encore, aparemment pas toutes  !). 
    Cela dit avec mon ainé qui a fait ses nuits à 2,5 mois (malgré l'allaitement !) et n'a du se réveiller en tout et pour tout qu'une quinzaine de fois depuis sa naissance (pour cause de dents, maladies ou cauchemar), j'ai été mal habituée !!!
    Désolée pour la longueur et le désordre de ce commentaire et merci pour ce billet encourageant (je ne suis pas seule à penser/agir ainsi) mais déprimant (ça risque de durer encore longtemps  !)

    Posté par NiouzMum, 25 mai 2011 à 18:12 | | Répondre
  • Je te souhaite juste bon courage. Accepter la situation c'est le plus important pour la vivre plus sereinement comme tu l'écris.
    J'espère que le Papa Razzi ne flanche pas trop vers les 99%. c'est réconfortant et primordial d'être solidaire.

    a bientôt j'espère

    Posté par lilicantal, 25 mai 2011 à 18:50 | | Répondre
  • Je vis exactement la même situation, avec ma fille, sauf qu'elle n'a que six mois et demi... Mais je ne sais pas si ça va s'arranger avant longtemps. Que dire à part courage, tu es dans ton bon droit, l'allaitement n'est PAS en cause, le fait de la laisser pleurer c'est quand même argh, et tant que tu agis en ton âme et conscience de maman, les autres peuvent bien dire tout ce qu'ils veulent.

    Pas facile d’accepter la situation surtout quand le papa penche vers l'avis général (et là également, c'est pareil chez moi)... Il faut du courage, et essayer (je dis bien essayer) de ne plus se prendre la tête là-dessus (facile, hein, quand tu ne dors pas plus de quatre heures par nuit...)

    Bises et courage!

    Posté par Luplume, 25 mai 2011 à 22:24 | | Répondre
  • Ma petite BABYPOP tu connais mon expèrience. L'allaitement n'y est pour rien. Et moi je préfère qu'elle dorme avec nous mais qu'elle dorme!
    Après je suis d'accord avec ce qui a été dit plus haut: quand je me réveille et que je me dis "Elle dort je suis sûre qu'elle va se réveiller" ben tu peux être sûre que 2 min plus tard elle pleure.
    Elle dormira bien un jour!
    Enfin j'ai un client qui m'a raconté que sa fille de 10 asn l'appelle encore la nuit quand elle se réveille O-O ohhhh my god!

    Posté par loup, 26 mai 2011 à 13:53 | | Répondre
  • Ma fille était la même et je vais te rassurer sur un point : elle a 17 ans aujourd'hui et elle dort jusque midi !!!
    Tu vois , tôt ou tard , tout s'arrange !
    C'est un petit clin d'oeil !

    Posté par Christelle, 27 mai 2011 à 08:06 | | Répondre
  • bon courage!! ça fait 7 ans qu'on fait des nuits coupées...avec les trois petits! les deux premières ont vraiment fait leur nuits quand je suis rentrée de la maternité avec leur petit frère...elles avaient 5 et 4 ans et savaient très bien ce qu'elles faisaient c'est juste que c'était bien agréable de finir la nuit contre papa et maman....là, mon dernier a 2 ans et c'est la galère tout pareil....il se réveil, il veut téter, il veut absolument être contre moi...en gros je suis son doudou..et le laisser pleurer n'y change absolument rien! (au contraire!!!) alors les journées sont très longues mais je me dis que j'ai fait le plus long)

    Posté par margotteauxpomme, 27 mai 2011 à 09:08 | | Répondre
  • C'est tout moi !

    Oh là, là, mais ça me parle beaucoup, beaucoup ce billet. c'est simple c'était tout moi, il y a...euh 18 ans déjà, j'ai même fait un truc pire, j'ai essayé de la laisser pleurer. Enfin, une seule fois car cela m'a arraché les tripes. Et puis le petit grain de sel, les critiques de chacun, amis, famille, grrrrrrrrr, mais de quoi ils se mêlent eux? Oui, j'ai connu ces multiples réveils, les co-dodos, les endormissements uniquement au sein, les "oui mais c'est à cause de l'allaitement", les "mais tu mets ta fille dans ton lit? pas bien, pas bien (parce oui, cela m'évitait de me lever des dizaines de fois dans une même nuit et qu'au bout d'un moment, l'impératif est aussi de dormir), les "Tu es trop fusionnelle avec ta fille, tu ne la laisses même pas pleurer? mais, c'est pas bon pour ces poumons (ben voyons, parce que pleurer améliorerait la capacité respiratoire???!!!???), les "Arrêtes d'allaiter comme ça,on te la garderas la nuit", les "ton lait n'es pas assez nourrissant" ouais, ouais c'est ça avec une courbe de croissance au top (en plus j'ai allaité jusqu'aux 4. Autant dire que j'ai croulé sous les critiques et que les 1%, enfin plutôt 2%(Monsieur mari m'a toujours soutenu), ça me parle énormément, malgré tout, j'ai suivi mon instinct et j'ai continué à avancer comme je le sentais. Cela n'a vraiment pas été facile tous les jours, c'est fou le mal que les autres peuvent vous faire (Serais-je trop sensible? De toute façon, je m'assume et je préfère être comme ça). Je sais combien cela a été difficile pour moi et ton billet a été comme un véritable flash back 18 ans en arrière. Alors que dire, 18 ans après...que envers et contre tous, j'ai maintenu le cap, j'ai essayé de garder la tête haute, que pour nos deux autres enfants qui ont suivi, je ne me suis pas étendue sur le sujet parce que je savais que je ne pourrais pas être comprise, que j'ai tout simplement avancé comme je le sentais. Que 18 ans après, ma fille part toute seule aux quatre coins de la France pour passer des entretiens afin d'intégrer des écoles supérieurs, que ces professeurs la félicitent pour son autonomie et sa maturité. Je crois qu'il ne faut surtout pas faire les choses qui nous paraissent contre-nature, alors suis tes 1% et n'écoutes pas les autres!

    Posté par kempers, 27 mai 2011 à 10:03 | | Répondre
  • On ne se connaît pas, même pas à travers des commentaires, puisque c'est la 1ère fois que je commente ici mais ton billet m'interpelle puisque j'ai vécu la même chose.

    1er bébé il y a 2 ans, bébé qui donne envie d'en faire d'autres tellement elle a toujours été super cool, elle a fait ses nuits à 1 mois 1/2 (21h-9h30). Bref, aucun problème.

    2ème bébé en décembre dernier, je me dis que tout va rouler, on va faire comme avec sa soeur. Mais rien ne se passe de la même manière, allaitement difficile, bébé qui pleure tout le temps, qui dort très peu... On apprend qu'elle souffre d'un RGO et que téter la calme.
    Elle se réveille 1 fois par nuit pour téter, puis 2, 3 et l'escalade jusqu'à se réveiller toutes les 1/2h. J'étais anti-tétine mais j'ai imaginé que ce serait une solution, téter une tétine plutôt que mon sein. Cela n'a rien changé aux réveils nocturnes mais m'a permis de me rendre compte qu'elle n'était pas réveillée par la faim puisqu'à chaque fois qu'on lui remettait la tétine elle se rendormait.
    J'ai essayé les méthodes douces, allaitement à chaque réveil, tétine, mon doigt, bercements, méthode pantley... sans résultat. Je n'ai jamais voulu la laisser pleurer, j'étais contre mais une nuit, alors que nous étions crevés et à bout de nerf, mon mari a dormi par terre à côté d'elle pour lui remettre sa tétine à chaque réveil, je me suis dit qu'on ne pourrait pas continuer comme ça. Je suis allée voir ma fille et je lui ai expliqué qu'il était temps qu'elle apprenne à s'endormir seule, sans papa, sans maman et sans tétine. Je lui ai dis que nous n'étions pas loin d'elle, qu'on savait que tout allait bien pour elle et qu'elle pourrait le faire. 1 heure de pleurs, mon mari allait la rassurer régulièrement mais j'ai craqué et je suis allée l'endormir dans mes bras. Pas de réveil jusqu'au lendemain. J'avais peur qu'elle m'en veuille, qu'elle me fasse la tête, pire qu'elle soit traumatisée et non, j'ai eu le droit à de larges sourires et des battements de bras au réveil!
    Le lendemain, on lui a expliqué la même chose au moment du coucher, 1 réveil d'1/2 heure en pleine nuit, je n'ai pas craqué et elle s'est endormie. Depuis, elle dort super bien 20h30-9h, sans accident (je croise les doigts) depuis 1 mois1/2. Du coup, les siestes se passent mieux, elle qui n'était pas capable de dormir plus de 40mns et sans se réveiller en hurlant, elle fait maintenant 2 siestes de 1h le matin et de 2h30 l'après-midi et se réveille en gazouillant (elle s'endort aussi de bonne humeur et ça me change la vie).
    De bonnes siestes appellent de bonnes nuits et c'est le cercle vertueux avec une maman en forme, un papa de bonne humeur dans de meilleures dispositions pour s'occuper des 2 enfants.

    Désolée pour ce long commentaire mais je voulais te faire partager mon expérience de maman qui était au bord de la dépression (véridique) et qui angoissait quant à sa reprise de boulot.

    Bon courage

    Posté par ..., 27 mai 2011 à 11:20 | | Répondre
  • tu peux aller voir un microkine c pas mal
    il te diras en effleurant juste ta fille si elle as un pbm et si c as cause de sa qu elle ne dort pas il ya 2 a marseille c bluffant kom technique
    bis

    Posté par nad, 27 mai 2011 à 15:48 | | Répondre
  • Saut, moi je n'ai pas d'expérience dans ce domaine vu que mon baby n'est censé naître que dans 3 jours mais j'ai trouvé ta conclusion très belle: alors quelle importance que ton entourage ne comprenne pas si ta fille a confiance en toi, au final? Elle dormira surement un jour et toi tu auras gagné ça; ça me paraît plus précieux...En attendant, bon courage!

    Posté par lafemmebaleine, 27 mai 2011 à 20:02 | | Répondre
  • Ouh la la, je me retrouve TOTALEMENT dans ton post là! De la description des différents types de nuit aussi éreintantes les unes que les autres, jusqu'à la conclusion sur l'avis de l'entourage...
    C'est vraiment difficile à vivre, d'autant plus que je pense que c'est dur pour nos petites aussi. Elles arrivent à un age ou contrairement à quand elles venaient de naitre, je pense qu'elles tirerait de gros bénéfices à avoir de longs cycles de sommeil elles aussi... bon courage en tout cas!

    Posté par Needfordreams, 28 mai 2011 à 00:00 | | Répondre
  • kitty

    bravo pour le tshirt que tua gagné grace a ton slogan mignonne dollar baby,normal ct le meilleur!on veut des fotos!

    Posté par cindirella, 28 mai 2011 à 11:21 | | Répondre
  • Réponses

    Merci à toute pour vos commentaires, je ne suis pas seule dans ce cas !

    Un microkiné pourquoi pas, peux-tu me donner les coordonnées de ceux de Marseille ? Tu y es allée toi ?

    Bon et puis juste pour me faire mentir, j'ai eu droit à une nuit complètement complète cette nuit (la première !!) et une avant-hier : 19h30-23h (pas de tétée jure bercée)-7h15.

    Je revis mais je ne m'enflamme pas, ça peut tout à fait être le drame cette nuit !

    Posté par Baby Pop, 29 mai 2011 à 20:48 | | Répondre
  • pour le microkine oui j ai etait faut que je demande a mon homme sa nouvelle adresse car il etait sur le 2eme prado mais il aller changer
    je te confirme sa plus tard car le prado c facile en metro apres tout depend de ou tu habite
    j y suis aller pour mon fils et il es remonter vachement loin a des blocage du as des choses resenti in utero il a 7 ans le mien bon je vais pas raconter ma vis ici non plus mais en tout cas c bluffant
    bien sur c pas rembourse kom d hab 3 seances max de 60 e oui un peu cher je sais j y emmenerais bientot mon bebe aussi je pense a +
    je te confirme plus tard

    Posté par nad, 30 mai 2011 à 10:02 | | Répondre
  • Je lis ton article un peu tardivement et je n'ai pas parcouru tous les commentaires mais je voulais juste te dire qu'accepter les choses et ne plus trop chercher à comprendre, c'est aussi ce qui m'a sauvée, psychologiquement.
    Quand j'ai commencé à découvrir, les 1ers mois avec mon bébé, combien chaque progrès comportemental (et en termes de sommeil) était sujet à régression quelques jours plus tard, ça m'a vraiment minée. Puis j'ai choisi de prendre les choses comme elles venaient et de patienter. Il a fini par faire ses nuits plus tôt que sa fille donc je n'ai vraiment pas à me plaindre avec le recul, mais malgré tout, nous avions pris le rythme et accepté le réveil nocturne qu'il nous restait. Dans notre cas, c'est clairement l'ajout d'un repas solide le soir qui a fait la différence (mais je pense que c'était aussi un cap émotionnel qui avait parallèlement été franchi parce que mon fils est aussi un petit anxieux depuis le départ).
    Je t'envoie tout plein de courage, gros bisous !
    (quant à l'homéopathie, pour le peu que j'y connais, trouver le traitement adapté au tempérament ou à la physiologie de chacun peut nécessiter plusieurs essais/ajustements)

    Posté par Maman Sioux, 30 mai 2011 à 12:03 | | Répondre
  • Du renfort dans le 1%

    J'ai pas le temps de développer avec mon mogwai/gremlins dans les pattes, mais non, l'allaitement et le maternage n'y sont pour rien, bien au contraire tu donnes de merveilleuses bases à ta fille (euh je me trompe pas au moins ?!) pour grandir à son rythme !

    Je n'ai été ni allaitée ni cododotée ni maternée, et mes nuits étaient aussi atroces que celles de ma fille. À la différence que MES nuits étaient atroces, les siennes ne le sont pas, les miennes non plus d'ailleurs, elles sont juste un peu hors norme, pour l'instant…

    Elle a 18 mois pour info, et de toute façon je suis sûre qu'à 18 ans elle découchera comme toutes ses copines…

    Plein de courage à toi !

    Julia

    Posté par Joo, 01 juin 2011 à 19:27 | | Répondre
  • Bon, premier préambule : CECI EST UN PAVÉ !!!
    Deuxième : je découvre ton blog via une copine qui a partagé un lien sur FB.
    "J'aime bien" partager mon expérience sur le sujet (avec des guillemets, j'aurais préféré n'avoir rien à dire à ce sujet).
    Mon fils a 19 mois, il fait ses nuits depuis 3 mois après sevrage de nuit géré par le papa.
    Papa qui a parfois douté comme tous les papas, comme tous les parents quand y'a un truc qui cloche, on se dit que c'est la faute de l'allaitement, du maternage, d'Obi Wan kenobi, de la pleine lune, des dents, de la mère (toujours de la faute des mères), de cette séparation mal vécue à la naissance, de tout et n'importe quoi...
    Bref, on a tout essayé (Pantley, Solthers,... ) en vain.
    Vers ses 5 mois, on a accompagné ses pleurs, j'étais à fond dans l'idée que si mon fils pleurait c'est qu'il était malheureux et moi une mauvaise mère, je ne croyais pas au "besoin" de pleurer ni aux pleurs de décharge, je refusais qu'il pleure, et on était tous tendus comme des strings à la maison.
    Un soir, un déclencheur nos a fait craquer, on s'est dit "plus jamais ça", et un soir je l'ai couché, lui ai expliqué que ça suffit mon bébé, je ne peux plus, vas-y balance, dis tout ce que tu as à dire, crache le morceau une fois pour toutes et qu'on en finisse, il a hurlé, hurlé, je suis restée à ses côtés à l'écouter, le câliner, le rassurer, ça a duré 1h30 ce soir là, 45mn avec chacun de ses deux parents. Le lendemain il a re-pleuré 45mn, toujours accompagné avec nous, avec nos paroles, nos câlins.
    Et c'était tout. Son caractère a radicalement changé, il s'est apaisé, a fait des progrès incroyables, est devenu un bébé tout cool et rigolo comme tout ! On a eu un accouchement et des débuts traumatiques, j'en ai tant pleuré de tout ça, moi, et je lui interdisais de vider son sac... Et je jure que je ne croyais pas au fait qu'un bébé puisse avoir besoin de pleurer, pour moi c'était une connerie de parents qui laissent pleurer leurs bébés et trouvaient là un prétexte, une déculpabilisation (avant j'avais des principes, gnagnagna).
    De 5 à 8 mois, le paradis, je pose mon fils au lit, il dort (rappelle parfois deux ou trois fois, j'y vais, fais un bisou et repars, il s'endort seul), se réveille vers 4h, tétée, et re-dodo, de 20h à 8h à peu près. Puis l'angoisse de séparation passe par là... Endormissements qui re-durent des heures, nuits hachées, un jour on craque, il a 10 mois 1/2, et on le laisse pleurer seul dans son lit, on va le voir toutes les 5mn, un bisou et on repart. La cata. Accrochés comme des cons à notre idée, on a mis un peu moins de deux mois à laisser tomber, on disait "dodo dans le lit" et il pleurait... Et il hurlait longtemps, et on persistait... Au bout de deux mois j'avais un pauvre gosse nerveux, crampon, pénible, flippé, qui pleurait dés qu'il se sentait fatiguer, avait peur de sa chambre et de son lit... Et en deux mois, mon mec est parti en déplacements huit fois, 4 ou 5 jours à chaque fois, seule je pouvais pas gérer, j'ai tout laissé tomber, ai viré son lit à barreaux, acheté un lit adulte mis dans sa chambre, et endormissements au sein dans le grand lit, la nuit je le rejoignais dans son lit pour la tétée et quand il dormait je me recouchais dans le mien. J'ai mis 3 jours à pouvoir quitter sa chambre, il était tellement flippé qu'il se réveillait en sursaut en hurlant dés qu'il me sentait m'éloigner, et à la longue il s'est apaisé, les endormissements étaient plus rapides, les réveils nocturnes plus courts, je pouvais repartir dans ma chambre dés qu'il dormait, je me rendormais parfois avec lui...
    Et j'ai voulu qu'il arrête de s'endormir au sein, on a fait un sevrage de nuit. On l'a prévenu qqs jours avant, on a mis un lit parapluie dans sa chambre, et on l'y a couché, mon mec a tout géré de A à Z, moi je suis incapable d'être ferme et de tenir bon, je suis une flippé du sommeil, lui se sentait capable de dire sereinement "non, pas de tétée, c'est papa qui te couche papa ne donne pas la tétée, tu fais dodo tout seul", et ça a marché ! La nuit, idem, il intervenait et expliquait que maman fait dodo, elle ne te donne pas la tétée.
    La troisième nuit il ne s'est pas réveillé...
    Il a pleuré un peu tout seul, on a laissé, mais du pleur de décharge, pas du hurlement, on l'a jamais laissé seul dans sa détresse, on laisse quand c'est du ronchonnage, du pleur sans larmes ni sanglots, on laisse jamais pleurer "pour de vrai" seul.
    Et depuis il dort, s'endort n'importe ou, comme qui rigole. On est en vacances, on a fait un road trip avec 4 étapes chez la famille/les amis, là on est à l'hôtel, et on repart pour une semaine de road trip pour le retour, et avant de le coucher je compte sur mes doigts 1- la couche, 2- la douillette 3- la tétée 4- le dodo, et je le couche et il dort. Quand il ne dort pas instantanément c'est qu'il y a un problème (dent en général).
    Son lit est son lit parapluie, il y dort à la maison, et quand on part on le prend, il dort toujours dans SON lit, avec SA veilleuse et SON doudou (dont il a rien à foutre mais là c'est nous que ça rassure !!!). Quand il se réveille, là en vacances je le prends avec nous et tétée (mais il fait ses nuits en général), à la maison je vais me coucher avec lui dans le grand lit, je dis "pas de tétée, c'est la nuit, on fait dodo", me retourne sur le ventre et me rendors, il proteste parfois, et finit par se rendormir aussi, quand je vois qu'il dort je retourne me coucher dans mon lit.
    Bref, aujourd'hui il dort très facilement (s'endort à table !!), a une humeur et une joie de vivre que c'en est que du bonheur, là il passe son temps à draguer les passants, les gens des tables voisines au bar, les voisins de plage, à essayer de gauler leur ballon aux beach-volleyeurs, il est redevenu mon adorable petit garçon paisible et zen, et j'ai l'impression de n'avoir jamais vécu ces 16 mois d'horreur parfois (si, si, je pèse mes mots, j'en ai pleuré, je l'ai détesté, je l'ai regretté), j'ai l'impression que c'était pas si terrible, que c'est passé vite...
    Et aujourd'hui je kiffe ma race, et qu'on me livre le prochain à 1 an bordel ! Les nourrissons c'pas pour moi...
    Bref, voilà notre petite expérience, ma mère qui en a eu 6 m'a dit que pour les deux premiers -je suis n°2) elle a TOUT essayé et elle a galéré, pour les 4 suivants elle a TOUT laissé tomber, et sur 4 elle a eu des gros et petits dormeurs, de celle qui fait 20h-5h-11h à 2 mois à celle qui commence à s'endormir seule à 4 ans, de celle qui se réveille toutes les heures mais s'endort seule, à celle qui fait ses nuits mais à qui il faut tenir la main 1h pour qu'elle s'endorme, c'est pas toujours ce qu'on fait ou pas qui joue...
    Bon courage, je sais (Ô combien) que quand on manque de sommeil, dormir devient une obsession...
    Et bravo à celles et ceux qui ont lu jusqu'au bout !

    Posté par Fantomette, 04 juin 2011 à 00:00 | | Répondre
  • Ah ça me rappelle un dîner chez des amis, accepté bêtement 2 mois après la naissance de notre fille ...Mon mari et moi nous sommes endormis tous les deux à table! (j'ai honte mais je prends le fou-rire chaque fois que j'y pense!)

    Posté par alexandra, 04 juin 2011 à 14:03 | | Répondre
  • et bien on dirait que moi j'ai de la chance, j'ai 2 garçons, le 1er allaité jusqu'à 11 mois a fait ses nuits à 1 mois 1/2 et le 2ème, 1 an, toujours allaité exclusivement les a faites à 1 mois!
    est ce de la chance? est ce du à leurs caractères? la façon dont j'ai procèdé?
    en effet dès le début je les mettais au lit seuls ds notre chambre vers 20h et les laissais pleurer jusqu'à endormissement, ça durait une 20 aine de minutes et en 1 semaine ils étaient contents d'aller au lit! maintenant je suis trannquille!
    alors je sais que tu n'es pas pour laisser un bébé pleurer, mais à mon avis c la seule solution
    bon courage en tout cas

    Posté par mekki, 04 juin 2011 à 22:48 | | Répondre
  • Au détour d'une balade bloggesque... j'arrive ici!!!
    J'ai passé 14 mois à ne pas faire une nuit sans 4 ou 5 réveils, une véritable galère que je croyais infernal et sans fin!!!
    Jusqu'à ce qu'une amie me parle d'un bouquin : Mon enfant dors mal!!!
    Très bien fait, qui aide à comprendre le sommeil de l'enfant...
    Au départ j'étais septique, et au final j'ai béni le livre tellement il m'a apporté de vrai réponse sur le sommeil de mon enfant, sur son rythme et tout le reste.
    A voir!!!
    Bon courage pour la suite...

    Posté par Leti's, 06 juin 2011 à 03:20 | | Répondre
  • Bon, déjà, tu le sais, ce qui a marché chez nous c'est la Micro-kiné. A essayer. Pour n°1, l'homéo avait marché mais au bout d'un mois au moins. Ne désespère donc pas.
    Et puis le temps, le temps... le temps qu'elle soit assez "mûre" pour dormir seule.
    La laisser pleurer n'est certainement pas une solution... même si plus elle vieillit et plus elle est en mesure de comprendre.
    Highlander ne veut plus s'endormir le soir. Donc je le laisse pleurer. Je vais le voir toutes les 5 minutes à peu près, je le recouche, lui fait un câlin un bisou, etc... rebelote jusqu'à ce qu'il s'endorme. Mais c'est facile à faire le soir. Pas forcément la nuit.
    Je pense que tout vient à temps à qui sait attendre, et je suis sûre qu'elle finira par dormir mieux, voire bien.
    Peut-être une petite fille aux besoins intenses pour qui il faut plus de temps qu'aux autres pour se détacher de sa maman.

    Posté par Ali, 06 juin 2011 à 22:29 | | Répondre
  • Ah et Highlander dort presque toute la nuit maintenant. Il lui arrive encore de se réveiller une fois, mais je lui fais un bib et il se rendort avec.

    Posté par Ali, 06 juin 2011 à 22:36 | | Répondre
  • Dur dur les nuits hachées...

    Je suis aussi en plein dedans, mais Mini Miss n'a "que" 5 mois alors je me dis que ça va venir, tout doucement... Ceci dit, ta situation ne me rassure pas !
    Et ce qui me gave aussi, c'est l'entourage qui te dit "ben laisse-la pleurer !", mais oui voyons! Laissons-la s'endormir dans la frustration et la solitude !
    Chacun fait ce qu'il veut, nous, c'est une chose qu'on ne veut pas faire. Et c'est pas faute d'en avoir marre certains soirs, après de multiples couchers où elle n'a pas bougé un cil et puis dix minutes plus tard... le babyphone qui s'anime...

    Oui c'est difficile, encore plus quand tu as l'aînée de 3 ans qui est au taquet dès 7h le matin...

    bon courage !

    Posté par Maman Patate, 17 juin 2011 à 22:14 | | Répondre
1  2    Dernier »
Nouveau commentaire