Baby Pop

30 septembre 2011

Tu verras quand tu auras...

Désolée on ne peut pas publier de commentaire aujourd'hui, je vais essayer de réparer ça dans le week-end !!

(dommage vous aviez tout fait péter niveau stats aujourd'hui !)

Un mec / un enfant / un enfant plus grand / plusieurs enfants... --> Rayez la ou les mentions inutiles.

Si y a bien un truc que je déteste, c'est cet argument bidon que donnent les gens quand on a l'audace de leur soumettre un avis différent du leur.

Les conversations avec mes collègues, pendant ma grossesse en étaient truffées :

Quand j'annonçais que je voulais allaiter, utiliser du liniment et pas de lingettes, que je ne donnerai pas de fessées, que je ne laisserai pas pleurer...

On me répondait invariablement "aaah mais tu dis ça parce que t'as pas d'enfants, tu verras quand tu seras maman, moi aussi je disais ça !"

(oui mais toi t'as pas de volonté connasse)(oops)

Aujourd'hui encore, quand je parle des colères à venir, de l'adolescence, d'un deuxième bébé, de tout ce que je pense faire ou ne pas faire, pareil. Pas droit à la parole.

photo

Non mais c'est quoi ces conneries ? Parce qu'on a pas vécu quelque chose on ne peut pas avoir un avis dessus ?

C'est nouveau ça !

Tu sais, tu peux avoir 50 ans et 10 enfants et être quand même une mauvaise mère !

Mais dans ces cas-là, le bonus, le joker, le deuxième pire argument du monde :

"ouiii ba c'est vrai j'ai déjà laissé pleurer/donné une claque/laissé dormir dans la voiture/mis dans un youpala et ils sont pas traumatisés/morts hein !"

.....

Quand la conversation atteint ce point de non-retour, j'avoue que je ne sais plus quoi dire en général.

Ouais dans la vraie vie, je n'ai pas une répartie de dingue. En général le soir dans mon lit, je me refais la conversation avec tous les arguments imparables que j'aurai dû sortir...

Tout ça pour dire que toi, la multipare, la vieillipare, la jumellipare, la jesaistoutipare, tu as peut-être tout vécu et tes enfants ne sont peut-être pas traumatisés (t'es sûre ? Il a pas un survêt' Winnie, là, le grand ?) mais juste,

CHUUUUUT !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par calimarseille à 12:40 - Je me moque donc je suis - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Tu verras quand tu auras...

  • bonjour

    j'ai découvert ont blog hier, le jour sans commentaires lol

    autant la phrase "tu verras quand tu auras des enfants" me gene pas trop car je trouve qu'il y a un fond de vrai (encore que ca dépend du sujet ...)(en fait c'est surtout quand les gens sans enfants font des remarques sur ce que tu fais avec tes enfants) , autant "j'ai recu des fessées et j'en suis pas mort" me herisse le poil.

    comme toi j'ai du mal a trouver la repartie.
    y en a une pas mal "moi j'ai jamais reçu de fessées et je m'en porte très bien aussi"

    Posté par vero, 02 octobre 2011 à 14:14 | | Répondre
  • J'adore et je suis 100/100 d'accord!!! Ma belle soeur a eu sa fille avant moi (alors qu'elle est 5 ans plus jeune) et elle attends son 2eme. Je te dit pas j'en entends du "tu verras quand" ...

    Posté par anaisl57, 03 octobre 2011 à 09:56 | | Répondre
  • Pareil: tout à fait d'accord! Parfois, je crains de le dire un jour ce fameux "tu verras quand..." En fait, c'est l'argument de la facilité, y'a rien à répondre à ça...

    Posté par la femme baleine, 03 octobre 2011 à 12:48 | | Répondre
  • Mmh je dirais qu'il y a quand même du vrai parfois dans ces expressions.
    Moi c'était l'inverse, enceinte je pensais que je laisserais pleurer mon enfant, que l'allaitement ouais bon on fera un test pi on verra.... pi au final j'ai allaité 10 mois et je ne laisse pas mon enfant pleurer. Donc oui pour moi avoir un enfant a changé mon point de vue sur beaucoup de choses.

    Posté par Delphine, 03 octobre 2011 à 16:46 | | Répondre
  • J'aime

    J'adore cet article ! C'est tellement vrai... Tellement bien écrit ! Alalalah... Nous seront toujours jugèe quoi qu'il arrive... Monde de m**de

    Posté par Cora, 11 octobre 2011 à 11:23 | | Répondre
  • ah la la
    pas plus tard que la semaine dernière la directrice de la crèche nous a convoqué dans son bureau pour nous dire (entre autre) qu'il fallait casser la fusion mère/enfant, ça y est il est grand il a 10 mois. Mais aussi qu'il lui fallait de la soupe en plus du lait le soir, qu'il dormira mieux comme ça et qu'il fallait qu'on lui donne du fer, etc etc avec l'argument suprême
    "moi je ne suis qu'éducatrice/directrice de crèche, j'ai eu 8 enfants et mon mari est médecin, mais je me trompe peut-être"

    grrrrr
    (et le manque de répartie en direct, ça me connait aussi)

    Posté par Anaou, 19 juin 2012 à 09:43 | | Répondre
  • (tu as vu mon dessin sur FB avec l'âne? c'est dans le même genre)

    Posté par Anaou, 19 juin 2012 à 09:43 | | Répondre
  • ah nan je veux bien voir

    Posté par BabyPop, 19 juin 2012 à 09:45 | | Répondre
  • "ouiii ba c'est vrai j'ai déjà laissé pleurer/donné une claque/laissé dormir dans la voiture/mis dans un youpala et ils sont pas traumatisés/morts hein !"
    Traumatisme :
    - Prouve le.
    Mort :
    - Ah, ton objectif, c'est juste de les maintenir en vie ? Ah, d'accord. Ça explique bien des chooooooses...
    Ou encore :
    - Précisément ! Mon objectif à moi va au-delà de juste maintenir mes gosses en vie...


    Ceci dit, il y a aussi les remarques inverses...
    Genre le nullipare qui te sort, alors que ta charmante tête blonde te fait péter les plombs : "Ah moi, quand j'aurai des enfants, ça ne se passera pas comme ça !!!"
    (Je l'ai entendu une fois, j'ai éclaté de rire... )

    Posté par Steamboat Willie, 19 juin 2012 à 09:52 | | Répondre
Nouveau commentaire