Baby Pop

11 novembre 2011

Le Prix à Payer

J'aime ma ville et j'aime ma vie ici.

Sous le soleil, près de la mer.

Loin de toute pression familiale, loin des contraintes de la proximité. On fait ce qu'on veut quand on le veut tous les trois.

Electrons libres.

Seulement voilà, on récolte ce que l'on sème.

Pas de famille ici. Des amis restés dans leurs villes qui ne font le déplacement que très très rarement.

Et comme c'est difficile de se faire des amis à presque 30 ans quand on ne travaille pas, quand ses enfants ne vont pas encore à l'école.

soleil-pointe-rouge-marseille

Le PapaRazzi me propose maladroitement de retourner travailler en entreprise, si je me sens si seule.

Mais est-ce que je veux sacrifier ce que j'ai avec ma fille pour des conversations survolées au-dessus de tupperware réchauffés à la pause déjeuner ? 

Certainement pas.

Alors sous le soleil exactement, oui. Mais un peu seule sous le soleil.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par calimarseille à 09:22 - Tout le reste - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Le Prix à Payer

    le paradoxe de la maman poule
    J'ai l'impression que tu as mis les mots sur ce que je vis depuis plusieurs mois..
    J'ai 27 ans et ça fait 1 an que j'ai tout lâché pour m'occuper de mon fils..
    Je ne trouve pas ou plutôt ne cherche pas vraiment de travail puisque je ne trouve pas de raison valable d'y retourner..
    Dans la balance la vie sociale pèse si peu à côté de toutes les premières fois de mon bébé..
    Courage!

    Posté par fleur, 11 novembre 2011 à 09:39 | | Répondre
  • Tout pareil sauf que le Zom a été moins subtil: il a commencé à râler aux 3mois du chouby pour que j'y retourne (jaloux?) et du coup ça a clashé... Me voilà donc sous le soleil exactement, et un peu seule aussi... le loulou a 2 ans, bientôt l'école pour lui et les tupp' froids pour moi ... Houbi! ou pas
    En fait je me dit que niveau vie sociale je vais plus savoir faire: rire aux blagues nulles et supporter des cons avec le sourire... et puis voir le chouby 2 heures par jour AaaaRRGGggg

    Posté par MamanSherpa, 11 novembre 2011 à 10:01 | | Répondre
  • je connais...

    On se comprends à 100%... Ici aussi travail quitté avant la conception de N°bis un peu seule, mais HEUREUSE d'être là auprès d'eux, dans les bons comme dans les mauvais moments (c'est bien mieux quand maman est là pour soigner les gros rhumes et les gastro ) Profite bien de ta petite famille, la vie professionnelle attendra un tit peu

    Posté par ptitmonstre, 11 novembre 2011 à 09:59 | | Répondre
  • Tout pareil que toi avec mon ptit costo de 15 mois on a quitté famille et amis pour s'installer à La Réunion depuis 2 ans et c'est pas évident de se refaire des amis. Bon courage et profites de ces moments si précieux avec Babypop, ils passent si vite finalement...

    Posté par Christelle, 11 novembre 2011 à 10:07 | | Répondre
  • Fleur : pareil, aucune raison si ce n'est financière, mais ça va encore

    Mamansherpa : mince c'est dur ça. C'est sur qu'on est prudents, c'est dur comme situation pour un couple quand l'un n'est pas trop d'accord. Ça déséquilibre...

    Ptimonstre : je ne regrette pas mon choix non, mais la distance géographique c'est difficile. Pourtant je rencontre des jeunes mamans, je vais dans plein de lieux d'accueil mais ça ne va pas plus loin que du copinage.

    Christelle : la réunion ça doit etre encore plus féerique mais encore plus difficile !

    Posté par BabyPop, 11 novembre 2011 à 10:22 | | Répondre
  • Pourquoi tu ne ferais pas du sport ! Idéal pour faire connaissance avec des gens ! Une petite séance de gym ou autre et on rencontre plein de monde ! Si tu n'aimes pas le sport tu peux essayer autre chose (activité manuel, cuisine, ou même une activité pour la miss !) Même en habitant le trou du cul du monde il y a des associations sympas !

    Posté par lutya, 11 novembre 2011 à 10:32 | | Répondre
  • Oh mais je fais plein de trucs, musique pour ma fille, ludothèque, accueil jeux, maison verte, parc... Mais on se croise comme ça, les gens ont souvent déjà leur bande de potes. Mais du sport ? Euh merci mais non merci

    Posté par BabyPop, 11 novembre 2011 à 11:05 | | Répondre
  • Et côté vie associative ? Je crois que m'investir dans une association est ce qui m'a le plus apporté d'amis, de contacts et d'enrichissement personnel, ici.

    Posté par Steamboat Willie, 11 novembre 2011 à 11:29 | | Répondre
  • Moi j avoue que ça m à fait du bien d avoir des conversations survolées avec mes collègues qui ne seront jamais des amis
    Mais ça fait du bien d avoir une petite vie sociale par le boulot dans cette ville ou on connaît personne
    Choix difficile du retour à l entreprisr
    À bientôt

    Posté par Lili cantal, 11 novembre 2011 à 20:50 | | Répondre
  • comme toi jusqu'a ce que Margaux aille a la maternelle..et depuis : youhouuuuu 2 couples de potes en moins de 3 mois ;o))))))
    bizzz

    Posté par magasaly, 11 novembre 2011 à 22:01 | | Répondre
  • Je vis comme ça depuis 11 ans maintenant !!! maman au foyer a plein temps, trois enfants de 11 ans, 5 ans et 23 mois, je peux t'assurer que je ne regrette pas d'avoir fait ce choix, je préfére de moin rire des mots de mes enfants que d'autres que je n'apprécierais pas !!!

    Posté par cathy, 13 novembre 2011 à 14:38 | | Répondre
  • pareil! Mais la mer en moins
    Je ne sais pas si j'arriverai à ne pas retourner bosser du coup. Parce que c'est pas facile tout les jours

    Posté par loup, 13 novembre 2011 à 21:03 | | Répondre
  • oh comme je te comprends.
    nous,c 'est pour ça qu'après six ans passé dans le sud, on cherche à remonter un peu plus dans le nord pour se rapprocher de la famille et des potes.
    Et aussi, parce qu'en grandissant, notre aînée demande de plus en plus à pouvoir passer du temps avec ses grands parents ou ses cousines, et qu'on n'a pas envie de la priver de ça.

    Posté par meldc, 14 novembre 2011 à 09:08 | | Répondre
  • Courage ! Nous aussi on a quitté amis et famille pour aller vivre au soleil et plus proche de la nature, et des fois c'est dur ! Par contre je travaille toujours et mon petit bonhomme de 15 mois est à la crèche et je t'envie de pouvoir profiter toutes les journées de toute la semaine de ta fille ! Je suis d'accord avec "Steamboat Willie" : s'investir dans une assoc permet de tisser des liens ! Biz

    Posté par Lili, 14 novembre 2011 à 09:31 | | Répondre
  • tu connais la route hein.

    Posté par le papillon, 14 novembre 2011 à 16:48 | | Répondre
  • Steamboat Willie : c'est une bonne idée mais honnêtement, si jamais un jour j'ai du temps pour moi, je prefere le passer à autre chose, dommage !

    LiliCantal : non mais moi je n'ai pas du tout envie de retourner travailler en entreprise mais pas seulement pour les collègues

    Magasaly ; je compte vachement là-dessus !

    Cathy : je ne regrette rien du tout non plus et c'est pas seulement une question de au foyer ou au boulot, en fait c'est surtout l'éloignement géographique de ma famille et de mes amis qui me pèse !

    Loup : moi je prefere quand même

    Mel : c'est vrai que ça aussi ça me rend triste. Mais bon moi j'ai vécu loin de chez mes grands-parenst et j'en garde aussi un bon souvenir. c'était tellemnt la fête et tellement exceptionnel de les voir du coup !

    Lili : oui, j'ai de la chance de pouvoir rester avec elle c'est sur !

    Le Papillon : bon je débarque quand alors ? ;D

    Posté par BabyPop, 14 novembre 2011 à 22:39 | | Répondre
  • je vois que je ne suis pas la seule mais sans le soleil pour moi lol.
    mes grandes vont a l'école mais pas simple de se faire vraiment des amies, c'est plus des conversations a la sortie de l'école ça ne va jamais plus loin, la vie associative je m'y suis mise aussi mais pareil toutes les mamans travaillent.
    mais etre près de ses enfants a 100% ça n'a pas de prix

    Posté par sab, 15 novembre 2011 à 13:04 | | Répondre
  • En déménageant à l'autre bout du pays, on a fait le même sacrifice. Mais pour moi, même si je suis "seule" car au foyer avec un bébé (même si je lui fais faire des choses, je ne me ferai pas d'amis là-bas, tout au plus ce seront des contacts que je verrai chaque semaine), le cadre de vie vaut la distance. D'autant que nos familles étaient étouffantes, notre passé aussi.
    Moi aussi je me dis parfois que si je reprenais un job ce serait mieux. Mais en fait non, je n'en suis pas sûre... après tout, ma seule hâte serait de rentrer chez moi et je ne profiterai pas de mes collègues. Je me plaindrais de mes heures qui ne se comptent plus, de mon salaire trop bas pour assumer le coût du trajet de de la nounou, de mes week-ends au boulot, de mes jours fériés au boulot. Bref, je reste à la maison avec ma fille, on profite du soleil et des montagnes.

    Posté par Cécilie, 15 novembre 2011 à 22:29 | | Répondre
  • Tout pareil que toi

    La famille de mon chéri est étouffante aussi et il ne sait pas dire non !

    donc on est aussi bien là, les pieds dans l'eau et la tête au soleil. Contente de te voir commenter ici j'aime beaucoup ton blog !

    Posté par BabyPop, 15 novembre 2011 à 22:43 | | Répondre
  • Ah on a le même type d'homme ^^ Mon mari ne dit jamais non à sa mère... !

    (J'ai un peu honte de l'avouer mais je prends seulement maintenant le temps de te découvrir.)

    Posté par Cécilie, 15 novembre 2011 à 22:49 | | Répondre
  • quand tu veux.

    Posté par le papillon, 16 novembre 2011 à 18:03 | | Répondre
  • Ici pareil ou presque : non pas 1 mais 2 "bébés" (2 ans et 10 mois), et je suis de la région mais pas facile non plus quand tout le monde bosse. La "maison verte" a été salvatrice, pour me faire des nouvelles copines et mes enfants de minipotes.
    Avec mes nouvelles cops ont s'organise des restos entre filles, des repas chez les uns les autres et des pic nic avec tout le monde.
    Bizarrement je ne me vois pas retravailler tout de suite tout de suite....

    Posté par kamcam, 25 novembre 2011 à 21:02 | | Répondre
Nouveau commentaire