Baby Pop

13 mars 2012

Allaitement : savoir qu'on peut arrêter

En matière d'allaitement, savoir que j'ai le choix a toujours été un moteur pour moi. Je DETESTE qu'on me dise ce que j'ai à faire. Je hais les conseils. Même quand ils sont bons, surtout, quand ils sont bons. 

Les "tu devrais...", les "ça serai mieux/bien de ..." me donnent juste envie de faire complètement l'opposé.

Oui, j'ai 14 ans, un panneau "privé" sur la porte de ma chambre et des posters d'OffSpring au mur, vous le saviez pas ?

Donc autant vous dire que les premières semaines de mon allaitement où j'ai tant galéré, où je me suis posée tellement de questions (avec le recul tout allait bien, c'était juste... nouveau), si on s'était pointé pour me dire de continuer, de m'accrocher, que c'était pour notre bien, tout ce mal et toutes ces peurs.... Je l'aurai juste ... envoyé se faire voir, je crois.

C'est bien simple, le premier mois, chaque jour je me disais (et je l'éructais à la face de mon Papa-Razzi, le pauvre) "t'façon (oui 't'façon, je vous ai dit que j'avais 14 ans ?) j'en ai marre, je vais arrêter j'en ai rien à fout' !!"

Et que fit le Papa-Razzi, cet être charmant qui me connaît par coeur ? Il me répondait "mais oui si tu veux tu arrêtes, ça irait très bien, le biberon !". S'il m'avait dit "non, continue", ça m'aurait énervé. Je suis tellement susceptible sur ce point que j'aurai été cap' d'arrêter pour lui montrer que c'est moi qui décide (je vous ai dit que j'étais agréable à vivre aussi ?).

Et que fit BabyPop, cet esprit de contadiction qui fait rien qu'à faire l'inverse de ce qu'on lui suggère ?

iwantyou

Continuer d'allaiter, s'acharner, pour se prouver que non elle ne céderait pas à la facilité d'arrêter.

Et même encore aujourd'hui au bout de deux ans d'allaitement, savoir qu'il y a une "porte de sortie", savoir que je ne suis pas obligée de faire quelque chose me permet de continuer tous les jours, même quand j'en ai marre. Me dire "de toute façon (ou t'façon) si j'en ai trop marre, j'arrête, c'est tout !". Ca me permet de passer à autre chose et de continuer mon chemin

C'est pour ça je marche sur des oeufs quand il s'agit de conseiller une maman en galère d'allaitement. Je sais l'effet que me font des conseils non voulus. Je déteste l'impression de culpabilisation que ça me donne, même quand ce n'est pas l'intention. Je veux décider pour moi et ne me devoir, rien qu'à moi mes bonnes et mauvaises décisions. Ce n'est sans doute pas très adulte comme réaction et je passe sans doute à côté de plein de bonnes choses, mais c'est comme ça que je suis.

Et c'est sans doute comme ça que sont d'autres jeunes mamans comme moi.

Donc oui, je suis pro-allaitement, pro-allaitement long et pro sevrage naturel (ce qui ne veut pas dire anti-biberon ce n'est pas le but du bille merciiii), mais non, parfois, laisser une issue de secours ouverte, ça rassure.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par calimarseille à 07:01 - Allaitement - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Allaitement : savoir qu'on peut arrêter

  • vive l'allaitement libre !

    AH comme je te comprends !!! j'ai vécu trois maternité et trois allaitements... le premier allaitement avorté parce que je me suis laissée inflencée, culpabilisée par le corps médical par mon entourage qui n'y connaissait rien... J'en ai été très malheureuse et frustrée. Dés lors que j'ai compris que seul moi et mon bébé connaissais le bon chemin j'ai tenu et j'en ai pris un plaisir immense. je n'ai pas allaité aussi longtemps que toi mais comme je comprends !!! Bravo pour ton article !!! solidairement tienne !!!!

    Posté par Cistu, 13 mars 2012 à 09:38 | | Répondre
  • ah bah tu as le message avec les fautes !!! desolée mille fois !!

    Posté par Cistu, 13 mars 2012 à 09:40 | | Répondre
  • C'est toute la différence entre "conseils" et "soutien et information", parce qu'en plus même si on a un idéal et des convictions, on fait avec ce qu'on est et les circonstances, et pour une même personne selon les moments de sa vie aussi elle pourra faire des choix (peut-être différents) - là je parle "en général" et pas que allaitement. Alors oui il est tellement important d'avoir le choix !!! N'empêche pour faire des choix il faut aussi de bonnes infos

    Posté par So, 13 mars 2012 à 09:42 | | Répondre
  • Cistu : ah oui, là je parlais de bons conseils qu'on n'a pas forcément envie d'entendre mais les mauvais c'est bien pire ça peut tout faire foirer !

    So : Tu as raison mon billet peut concerner tous les sujets et pas que l'allaitement. Mais pour l'allaitement il y a l'enjeu d'arreter ou non avec toutes les conséquences que ça peut avoir pour le bébé notament, donc ça me tient à coeur.

    Posté par BabyPop, 13 mars 2012 à 09:52 | | Répondre
  • J'aime +++

    Parole de maman, pour l'allaitement, pour l'allaitement long, et sevrage naturel, l'écharpe et tant d'autres....

    Mon garçon s'est sevrer seul en novembre 20 mois d'allaitements!!! Et j'ai hâte que le numéro 3 arrive pour remettre sa.

    J'ai telephonner a la LLL de ma région devant ma maman, pour lui prouver que OUI , je veux et Oui, mon enfant arretera de lui meme.

    Depuis ce coup de fil passer en avril 2011 , tout le monde ma foutu la paix car ma mère avait arrêter de me dire qu'il serait sain pour mon fils que j'arrête!

    Crotte, nan mais

    Posté par nadege, 13 mars 2012 à 10:16 | | Répondre
  • Nadege : tu as bien raison. Ma mere st cool, a priori elle n'etait pas "pour" mon maternage et avait plein d'idées reçues mais elle a lu des bouquins, a vu que pour ma fille "intense" c'était le mieux...

    Posté par BabyPop, 13 mars 2012 à 10:21 | | Répondre
  • C'est marrant, moi aussi, le fait de me dire que je pouvais arrêter à tout moment (surtout au début) m'a beaucoup aidée. EN revanche, le fait d'avoir dû sevrer pour raison médicale, j'ai du mal à le digérer. Parce que le choix, je l'ai "fait" malgré moi, et un peu trop tôt. Ma seule consolation, c'est que mon fils le vive plutôt bien (et qu'il commence à faire ses nuits).

    Posté par Gwendolune, 13 mars 2012 à 10:23 | | Répondre
  • Gwendolune : ah oui c'est vrai... Et toi tu le vis comment ? Bises

    Posté par BabyPop, 13 mars 2012 à 10:25 | | Répondre
  • ah tiens, une autre rebelle ? Ma mère aussi était contre mon allaitement, et ça m'a motivé à continuer dans la phase critique des premières semaines...

    Posté par meldc, 13 mars 2012 à 11:28 | | Répondre
  • On a pas fini la crise d'ado apparemment !

    Posté par BabyPop, 13 mars 2012 à 11:44 | | Répondre
  • j'adore!

    super la tonalité de cet article! moi aussi j'avais des posters d'offspring et j'ai gardé certains tics de mon adolescence ) mais j'ai allaité un peu moins de 6 mois, plus de lait!

    Posté par working-mum, 13 mars 2012 à 12:04 | | Répondre
  • Moi je suis toujours une (fausse) rebelle

    Posté par BabyPop, 13 mars 2012 à 13:38 | | Répondre
  • Je suis d'accord avec toi, le fait de savoir que je pouvais arrêter quand je le souhaitais, m'a aidée à m'accrocher dans certaines périodes difficiles de mon allaitement.

    Seulement aujourd'hui, alors que je suis enceinte du deuz et que mes seins sont un peu trop sensibles, je n'ai plus vraiment l'impression de pouvoir arrêter quand je le souhaite. Car mon fils va avoir 2 ans, et si je devais lui interdire de téter, il en souffrirait beaucoup !
    Ma solution a donc été de limiter les tétées à 2 ou 3 par jour : un compromis pour nous 2...

    Posté par Happy Housewife, 05 avril 2012 à 10:34 | | Répondre
  • Bravo :-)

    J'aime votre discours. Bravo, c'est bien une maman, une femme qui s'affirme et assume ses décisions. C'est de cela qu'un enfant a besoin, une maman qui fait preuve d'assurance. Il ou elle fera de même...

    Par contre les commentaires du type "c'est un devoir", " Breast is best" "les bénéfices de l'allaitement ne sont plus à démontrer (tu parles charles), et en particulier venant d'hommes, cela me plonge dans une rage folle.

    Quel manque de respect vis a vis des femmes ! Quelle honte de culpabiliser ces mamans, déja épuisées par la grossesse et l'accouchement...bande de crétins..Je déteste la Leche League, ils sont menteurs et manipulateurs...

    Posté par Cantor, 10 mai 2012 à 19:58 | | Répondre
Nouveau commentaire