Baby Pop

28 mars 2012

Le maternage, un sacerdoce ?

En ce moment (et le mois dernier et celui d'avant aussi et celui d'avant aussi), la guerre des "maternantes" versus pas maternantes fait rage dans la blogo.

Bon, les mamans ne se battent pas à coup de poussette, d'ErgoBaby, de biberons, de jets de lait et de berceaux cododo mais c'est tout comme.

Alors moi, plouf, je plonge les pieds (les seins) et les mains dans le plat, du coup.

Je ne vais pas vraiment donner mon avis, vous le connaissez je pense.

Je vais donner mon avis sur le débat (mais qu'elle est chiante celle-là).

Le credo des maternantes serait celui-ci : le bébé avant tout,

Les "mères indignes" comme c'est trop cool de se nommer, auraient celui-ci : je ne veux pas me sacrifier (boulot, féminité, vie de couple) pour mon bébé, à mère épanouie, bébé épanoui.

Donc moi je réponds juste : WHAT THE FUCK et quel rapport ?

Moi je "materne" et je ne m'oublie pas.

Certes, je porte ma fille en écharpe, et quand elle était plus petite, parfois 3 heures par jour. Mais du coup, dans la rue, je peux téléphoner sans kit main libre, j'oublie parfois ma fille qui dort derrière moi.

Certes, je dor(mai)s avec ma fille, mais comme elle s'endormait assez vite dans notre lit, j'avais tout le reste de la soirée pour moi, pour nous,

Et puis tu vois comme ça on faisait des cochonneries dans la douche, comme quand on était étudiants, ça ravive le couple (et éclabousse la salle de bain),

Oui, j'allaite, et quand elle était bébé, parfois toutes les deux heures. J'en profitais pour bloguer, lire ou dormir. Et puis celles qui ont le master allaitement option déplacement arrivent même à allaiter en marchant, en se baladant, en continuant ses activités. (Moi je me suis arrêtée au BEP allaitement débutant avec utilisation de bouts de sein).

Image 1

Materner ce n'est pas mettre le bébé au centre de sa vie comme on pourrait le croire. Juste mettre le bébé dans la vie, avec nous. Pas devant nous. A ses côtés. Pour apprendre et le rassurer. Pour que plus tard il puisse aller de l'avant, seul. 

Donc please, l'éducation d'un enfant ce n'est pas soit se sacrifier soit penser à soi. C'est penser à soi et au bébé, dans la vie, ensemble.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par calimarseille à 16:58 - Je me moque donc je suis - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Le maternage, un sacerdoce ?

    J'aime !
    On est sur la même longueur d'ondes.
    Pas de débat, et pas besoin de se classifier non plus !

    Posté par Maman Patate, 28 mars 2012 à 18:12 | | Répondre
  • Encore une fois, je ne peux qu'hocher la tête et approuver chacun des mots de ce billet.Je me retrouve parfaitement dans tes paroles.

    Posté par Gwendolune, 28 mars 2012 à 19:15 | | Répondre
  • et moi donc

    je serais aussi une mère indigne maternante

    en fait on fait un bout de route ensemble, c'est tout. Avec,au jour le jour mes envies et les siennes, mes possibilités et les siennes, mes impératifs et les siens...

    Posté par MamanSherpa, 28 mars 2012 à 19:47 | | Répondre
  • J'adore ton article !!!
    Et la fin est tellement en plein dans la vérité !!!
    Bonne soirée !!!!

    Posté par laetibidule, 28 mars 2012 à 20:04 | | Répondre
  • Maman patate : voilà, pas de débat à avoir !

    Gwendolune : tu sais que je me reconnais aussi dans les tiens, d'articles, à quand un nouveau d'ailleurs ?

    MamanSherpa : voilà, on ne choisit pas non plus, moi je n'avais pas "prévu" de materner mais ma fille est tellement demandeuse... c'est elle la maternante en fait

    Laetibidule : merci

    Posté par BabyPop, 28 mars 2012 à 21:12 | | Répondre
  • Amen!
    Je ne me situe ni d'un côté ni de l'autre, je suis une maman aimante qui comme toutes les autres fait du mieux avec son coeur, ses deux mains gauches et son cerveau de moule..
    Et sinon le master allaitement option je marche en allaitant c'est easy avec un nourrisson dans l'écharpe en berceau..mais ça dure pas longtemps..peut-être un peu plus tard en sling mais il faut que bébé soit ok )
    Je suis sure que tu le feras avec le prochain...
    Bonne soirée!

    Posté par unemamancréative, 28 mars 2012 à 21:17 | | Répondre
  • Je suis comme toi entre les deux camps. Je n'ai pas le packaging complet avec couches lavables, bio, couture and co

    Posté par BabyPop, 28 mars 2012 à 21:48 | | Répondre
  • Aaaaah ca fait du bien

    C'est tellement ca..... tiens et tu m'apprend que j'ai un master en allaitement, ahahah, je me promene avec la déesse parfois quand il le faut absolumenent ( genre les pates qui vont déborder XD ) dans l'appart, et sans echarpe!
    Pareil, depuis que j'allaite, j'ai "plus " de temps pour moi et faire mon blog, hop, je me pose avec la déesse a l'ordi, et voilaaaa.....

    tu peux meme rajouter un master en "utilisation de souris de la main gauche"

    Posté par OlympusMom, 28 mars 2012 à 22:17 | | Répondre
  • Mii je blog avec mon iPhone. Si j'avais pas allaité je ne sais pas si j'aurai toujours ce blog )

    Posté par BabyPop, 28 mars 2012 à 22:28 | | Répondre
  • Baby pop je t'aime!

    Posté par Doudie, 28 mars 2012 à 22:30 | | Répondre
  • Tu veux m'épouser ?

    Posté par BabyPop, 28 mars 2012 à 22:42 | | Répondre
  • Le Manduca, l'allaitement, le cododo... me font plus gagner du temps que en perdre, c'est mon critère. Les couches lavables me compliqueraient la vie donc c'est couches jetables. Je suis pour me simplifier la vie et l'allaitement dans le manduca (Yes !) ça c'est drôlement plus simple que se trimballer avec des biberons, du lait en poudre, dans une poussette. En allaitant, je pouvais aussi lire des histoires à ma "grande", chose impossible avec un biberon. Il y a rien d'idéologique, juste du bon sens. Et en plus c'est agréable alors, pourquoi se priver ? J'ai aussi une poussette qui me rend de très grands services, et j'ai fini par donner des biberons à ma miss vers 10 mois quand allaiter devenait trop contraignant. Restons pragmatiques !

    Posté par sophie, 28 mars 2012 à 22:43 | | Répondre
  • Pareil pour se faciliter la vie, les couches lavables, no way !

    Posté par BabyPop, 28 mars 2012 à 22:47 | | Répondre
  • Bien dit!
    Je me retrouve bien dans ce que tu dis.
    De l'extérieur j'ai pu avoir une image maternante, mais j'ai surtout cherché à me faciliter le vie en écoutant les besoins de tout le monde dont mon bébé.
    Quand j'ai senti qu'il était prêt pour dormir seul, on l'a fait et tout c'est bien passé.

    Posté par MissBrownie, 28 mars 2012 à 23:51 | | Répondre
  • Tu resumes bien "se faciliter la vie en écoutant les besoin de tout le monde "

    Posté par BabyPop, 28 mars 2012 à 23:53 | | Répondre
  • Coucou je lis depuis peu ton blog et j'y viens tous les jours! Un ptit mot aujourd'hui juste pour dire que nous on est aux couches lavables et que c'est pas contraignant du tout pour nous. Le temps de s'y mettre,de trouver son rythme et après c'est vraiment facile facile et c'est même un plaisir de s'occuper de ça. Bonne journée

    Posté par perrine, 29 mars 2012 à 07:59 | | Répondre
  • J'attends le mien de BB, et je l'ai fait parce que je le voulais. Alors oui, mes idées peuvent être proches de celles dites "maternantes", mais bon, dans l'idée c'est d'abord pour lui donner le meilleur de manière naturelle, et si c'est en plus pouvoir me faciliter le sommeil, le temps... alors je vote pour ! D'ailleurs, on envisage l'achat d'une tablette pour son arrivée, histoire d'être nomade et rester connecté

    Posté par Misty, 29 mars 2012 à 09:12 | | Répondre
  • J'aurais pas dit mieux... C'est exactement ce je pense...

    Posté par ElleV, 29 mars 2012 à 10:41 | | Répondre
  • Je fais partie de celles qui allaitent en marchant depuis peu. Merci le Meitai! Donc je peux aller ma promener, faire les magasins, tout en allaitant. Pour moi faire un bébé ce n'est pas se "mettre de coté", c'est continuer d'ecrire son histoire avec lui. Ce n'est pas ma fille ou moi, c'est nous (avec un peu le papa quand meme)

    Posté par Légylia, 29 mars 2012 à 10:49 | | Répondre
  • Sans revenir sur le "débat", j'aime juste ta définition du maternage : "C'est juste mettre le bébé dans la vie, avec nous".
    C'est ça. C'est juste ça. Continuer la vie mais en la partageant avec lui, pour qu'il la découvre avec nous, à travers nous.

    Posté par Madame Sioux, 29 mars 2012 à 12:23 | | Répondre
  • Perrine : je sais, c'est ce que tout le monde me dit mais j'ai du mal à le croire :/ de toute façon on entame l'apprentissage de la propreté alors c'est trop tard cette fois-ci

    Misty : moi, enceinte, je n'y connaissais rien au maternage, en fait je n'ai pas fait suivant un précepte mais vraiment suivant notre feeling. J'avais quand même lu le concept du continuum qui m'avait bien branlé voire traumatisé !

    ElleV : ravie

    Légylia : exactement, ce n'est pas une lutte pour garder sa liberté, ou une lutte pour rester avec son bébé, c'est une harmonie tous ensembles !

    Madame Sioux : exactement. Et aussi parfois une nécessité, avec un Babi, ma fille ne nous a pas vraiment el choix du maternage ou pas, tu connais ça je crois

    Posté par BabyPop, 01 avril 2012 à 22:06 | | Répondre
  • perfect!

    si bien dit! je bosse à plein temps je m'achète des tas de fringues et de chaussures,je vais chez le coiffeur mais je porte, j'ai codormi, j'utilise quelques lavables, et j'allaite à treize mois douze mille fois par jour le weekend. comme toutes j'ai suivi mon enfant et nos envies à tous trois. le maternage pour moi c'était un truc de hippie à poils et je suis un peu allergique aux sabots, jambes velues, dreadlocks et cheveux gris hyperlongs (même si ça se défend). je fais comme je le sens et ça a donné ça, un peu par hasard!

    Posté par Tine, 02 avril 2012 à 15:18 | | Répondre
  • Voilà, pareil, pas de calcul !

    Posté par BabyPop, 02 avril 2012 à 16:00 | | Répondre
  • J'ai été maternante je dirais presque maternante première génération parce qu'à l'époque on n'était pas nombreuses c'était un peu honteux "quoi tu allaites encore était mon crédo", "quoi tu portes", "quoi ils sont en lavalbes" !!! Mon premier est de 2003 le dernier 2007 et un au milieu hop hop hop on enchaîne ... tout !!! même l'allaitement et oui 2 co-allaitements. Avec le recul, j'ai tout pris bille en tête (boulot, mômes ....) et je me suis oubliée clairement ... et j'ai payé le prix fort avec un burn out maternel à la clé !!! Il fallait que je sois partout tout le temps. Ben aujourd'hui je pense à ma pomme d'abord et je ne m'en porte pas plus mal et mes mômes non plus Et pour l'annecdote je tirais mon lait partout, j'allaitais partout et j'ai même tiré mon lait en conduisant tellement j'en pouvais plus un jour (pas bien je sais) et dans le wagon d'un train vide je précise (ça giclait de partout ce jour-là muahahaha).

    Posté par Barbouille, 11 avril 2012 à 09:02 | | Répondre
Nouveau commentaire