Baby Pop

05 octobre 2012

Jamais, toujours

Plus tu rapetisses et plus je pense à toi,

Plus tu te tais et plus je parle de toi, 

Plus tu dors et plus je reste éveillée la nuit, pour te veiller à distance.

Si tu disparais, comment va-t-on faire, nous qui restons ?

Tes rires, tes moqueries, tes fausses disputes avec l'amour de ta vie, ton accent et tes expressions inventées résonnent en moi tous les jours.

Tu en connais beaucoup des petites filles qui ont vécu leurs années d'étudiantes chez ses grands-parents ? 

Tu n'as pas le droit de partir, que va faire ton mari sans toi ?

Celui qui parle de toi des larmes dans la voix, que tu exaspères mais qui t'adules ?

photo__2_

J'ai envie de t'engueuler, de te secouer mais je ne peux même pas t'en vouloir d'abandonner et de sombrer.

J'ai encore envie d'écouter tes histoires, toute la vie.

Comme tu franchissais la ligne de démarcation "pour rire" avec tes copines,

Comme tu n'as jamais revu ta copine de chambre au pensionnat, partie en pleine nuit avec des allemands,

Comme tu travaillais dans un jardin d'enfant Montessori, puis dans une bibliothèque, puis avec tes enfants, mille vies en une.

J'ai envie d'écouter tes critiques et tes reproches pour du faux et promis je ne soupirerai pas : mes cheveux jamais assez coiffés, ma peau jamais assez hâlée, mes couchers toujours trop tardifs.

J'ai envie d'entendre tes tics de langage et promis je ne me moquerai pas. Ta façon de dire "miyeu" pour "milieu", de dire "face la boulangerie" pour "en face de la boulangerie", ou "Débédé" pour DVD...

Tu n'as jamais fait comme tout le monde, toute ta vie.

Alors viens et promet-moi un truc Mamie, on à qu'à dire que tu ne partirais pas, jamais et que tu resterais avec moi sous mon oreiller tout le reste de ta vie, toujours.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par calimarseille à 09:39 - Tout le reste - Commentaires [22] - Permalien [#]

Commentaires sur Jamais, toujours

  • Je n'ai pas eu de relation aussi forte avec mes grands-mères. Et c'est très émouvant. :'(

    Posté par Madame Sioux, 05 octobre 2012 à 09:59 | | Répondre
  • Je comprends...

    Posté par La journaliste, 05 octobre 2012 à 10:06 | | Répondre
  • Madame Sioux : c'est quasiment comme mes parents...

    La Journaliste : dur hein ?

    Posté par BabyPop, 05 octobre 2012 à 10:11 | | Répondre
  • Très touchée par ton billet ...

    Posté par NiouzMum, 05 octobre 2012 à 10:13 | | Répondre
  • je comprends tellement ... et c'est vraiment moche, certaines personnes devraient être éternelles. ♥♥

    Posté par sophie, 05 octobre 2012 à 10:14 | | Répondre
  • merci les filles

    Posté par BabyPop, 05 octobre 2012 à 10:19 | | Répondre
  • C'est dur ce moment là ! encore plus quand les liens sont forts .. je te comprends et ce que tu écris est très touchant.

    Posté par Anaïs, 05 octobre 2012 à 10:36 | | Répondre
  • Pfff ça me donne envie de pleurer... je n'étais pas aussi proche des miennes mais ce sentiment était présent à l'approche de leur départ, j'y pense plus régulièrement depuis que mon Lapin est né... bon courage pour les moments à venir, et n'hésite pas à immortaliser par écrit ou autre ce qu'elle était pour toi, pour avoir le plaisir de le relire plus tard, même en pleurant ( ici texte écrit pour la cérémonie funéraire de mon grand-père, suivie d'un magnifique pique-nique joyeux, le plus beau départ qu'il soit).

    Posté par Misty, 05 octobre 2012 à 11:01 | | Répondre
  • Je ne traîne plus trop sur la blogosphère ces temps-ci, mais je tombe sur ce billet, si émouvant. Dans quelques jours, cela fera un an que ma mamie dont j'étais très proche (sans doute autant que tu sembles l'être de la tienne) a disparu, après des années de maladie, des années à la regarder s'effacer peu à peu.... Je comprends ta peine.... Profite de sa présence tant que tu peux....

    Posté par GwendolunePoulpe, 05 octobre 2012 à 11:30 | | Répondre
  • Comme ce billet me parle. J'ai la même version de mamie mais avec l'accent Alsacien... 95 ans cet été et toujours là. Je ne sais pas comment je vais faire un jour sans elle... Bises.

    Posté par Marjoliemaman, 05 octobre 2012 à 11:35 | | Répondre
  • Je découvre ton blog aujourd'hui...
    et je tombe en larme.
    Je n'ai jamais lu un texte qui parle aussi bien de Ma Mémère Marina.
    Si touchant, son accent, son fort tempérament,
    la mama de la famille,
    la grand-mère emportée si vite (en 1an) et si jeune (65ans) par un cancer généralisé.
    Ma mémère infaillible et si forte, si éternelle.
    L'arrière grand-mère que ma fille chérie n'a pas pu connaître... et qu'elle aurait tant aimé, elle aurait été si fière d'être arière grand-mère!

    Je pense aussi à ma Mamie qui m'a élevé, qui vieillie, qui rétressie et s'efface "pour ne pas nous embêter", une mamaie toujours là pour moi et si seule aujourd'hui.
    Me revoici en larme.

    Je suis bien plus sensible depuis la naissance d'Emmie, les hormones montent pendant la grossesse mais ça n'est pas descendu pour moi... la vie est si courte, j'aimerai qu'Emmie connaîssent tout ceux qui ont émerveillé mon enfance.

    Je ne remercierai jamais assez mes grand-parents
    pour tous ce qu'ils ont fait pour moi,
    pour tout leur amour,

    Et je ne vous remercierai jamais assez pour ce que vous m'avez fait ressentir.

    Posté par ceejay51 (julie), 05 octobre 2012 à 13:36 | | Répondre
  • ceux qu'on aime partent toujours trop tôt... ça c'est certain...

    Posté par stephie, 05 octobre 2012 à 13:42 | | Répondre
  • Piou, comment pleurer un vendredi après-midi ... Mes grand-parents paternels me manquent énormément ... Un papi géniallissime parti bien trop tôt, une mamie qui du coup, submergée par ce chagrin d'amour si soudain, s'est enfermée petit à petit dans sa bulle avant de nous quitter l'été dernier ! Que c'est difficile de perdre des gens qu'on aime tant, qui nous ont tant apporté ...
    Je garde de merveilleux souvenirs, des petits secrets partagés, des moments de bonheur ...
    Courage Baby pop ...<3

    Posté par lafemmedesalife, 05 octobre 2012 à 14:36 | | Répondre
  • Anaïs : merci

    Misty : j'y pense tellement qu'écrire est une bonne idée oui

    Gwendolunepoulpe : ça me fait plaisir de te lire ici ! Je me souviens il me semble de ce drame

    Marjoliemaman : la mienne a l'accent lorrain, ce n'est pas très éloigné

    Ceejay51 : merci pour le message

    Stephie : ça parait tellement inconcevable pourtant

    Lafemmedesalife : et d'aileurs comme tu le décris je m'en fais aussi pour mon grand-père du coup

    Posté par BabyPop, 05 octobre 2012 à 15:31 | | Répondre
  • Les mamies... rien que d'en parler elles me manquent. Une est partie pour toujours et l'autre est là, mais ne partira jamais, j'en suis sure.

    Bon courage

    Posté par Norzem, 05 octobre 2012 à 15:38 | | Répondre
  • mais c'est ce qu'elle va faire, tu sais...elle ne partira jamais. Elle restera là, sous ton oreille, dans ton coeur, dans ta tête, dans tes souvenirs, dans tes rires et aussi dans tes larmes. Tu vivras, tu avanceras dans la vie mais elle sera toujours là, peut être pas là, devant toi, mais autour de toi. Une odeur, une image, une musique...
    Si tu savais le nombre de fois que je rigole, bêtement, toute seule et que je lui envoie un bisou au ciel...

    Posté par le papillon, 05 octobre 2012 à 15:57 | | Répondre
  • Pffiou, tu as fait remonter des souvenirs... merci...
    Je comprends, dur dur !

    Posté par Piloupi, 05 octobre 2012 à 16:13 | | Répondre
  • Norzem : merci

    Le Papillon : <3

    Piloupi : toi aussi...

    Posté par BabyPop, 05 octobre 2012 à 16:42 | | Répondre
  • Je suis terriblement désolée... Il y a des choses tellement injustes, qui ne devraient pas être. Je pense à vous. Je vous embrasse fort.

    Posté par Céline Walea, 06 octobre 2012 à 08:37 | | Répondre
  • Les larmes montent à te lire... j'ai vécu cela avec ma grand-mère maternelle, la cajoler, l'écouter raconter des heures durant comment ses parents se sont rencontrés, son métier si éprouvant, son amour parti trop tôt et si vite, ses yeux qui s'éteignaient petit à petit et pourtant ses ''non je ne veux pas aller en maison de retraite, c'est pas pour moi'', puis un avec, et la déchéance petit à petit, mais si digne, et puis en un soupir, elle s'est éteint sans crier gare, nous laissant tous là à nous demander comment, elle si gaie et si pleine de vie, elle pouvait s'être éteinte et nous avoir laissés seuls, orphelins... son dernier bonheur a été de voir son 18ème arrière-petit-enfant avant de partir... ces photos où elle a un sourire si beau...

    Ta Mamie restera toujours en toi, quoi qu'il arrive. Bon courage...

    Posté par Mimie, 06 octobre 2012 à 11:35 | | Répondre
  • merci à toutes pour vos messages <3

    Posté par BabyPop, 08 octobre 2012 à 09:25 | | Répondre
  • j'ai perdu mes 2 mamies cette année... et ça fait mal quand plus personne ne peut raconter toutes ces histoires... le cheval qu'on a pas retrouver en revenant de l'exile, comment on a cacher les sous économisé pour s'acheter une télé pour regarder le foot... et puis tant d'histoire. Et puis parfois j'ai l'impression de déjà ne plus me souvenir de rien. Et ça fait si mal.

    Posté par Emilie, 12 octobre 2012 à 13:39 | | Répondre
Nouveau commentaire