Baby Pop

22 avril 2013

Allaitement : je ne suis pas une REF-érence

Oulala je fais des private joke pour allaitantes confirmées moi !

Le REF, donc, signifie "réflexe d'éjection fort". En gros, c'est quand ton lait sort façon karcher alors qu'il pourrait couler en petite cascade mignonnette.

En théorie c'est cool : le souci du "manque de lait" ne te concerne pas.

Mais en pratique c'est une autre paire de miche (hihi) : ton bébé s'étouffe, s'énerve, peut aller jusqu'à refuser le sein, il a mal au ventre car il avale trop d'air, il ne peut pas tétouiller tranquillou pour s'endormir...

En gros tous les avantages de l'allaitement par rapport au biberon (selon moi) sont zappés :

- Ce n'est pas pratique puisque tu en fous partout,

- Ce n'est pas sortable (puisque tu en fous partout et que si tu allaites genre en terrasse et que ton bébé vient à lâcher le sein, ton voisin de terrasse peut en recevoir dans son café, façon caffe latte),

- Ton bébé a du mal à digérer,

- Ton bébé n'est pas apaisé et difficilement apaisable..

La galère quoi ! Qui pourrait franchement mener les moins motivées (moi par moment) à sevrer son bébé...

Les solutions ? Il n'y a pas de remède miracle, mais des petits trucs pour minimiser le souci et le rendre acceptable :

- Quand on est en hyperlactation comme moi, on peut prendre des tisanes de sauge (mais attention, ça coupe vraiment bien la lactation),

- Ne pas alterner trop fréquemment les seins pendant les tétées. Par exemple pour moi, un sein me fait la nuit (j'aurai jamais pensé écrire ça un jour), un autre le matin et un autre l'après-midi. Oui, j'ai 3 seins. Il faut vraiment bien les vider à fond pour réguler la lactation.

- On peut tirer son lait en début de tétée, manuellement ou avec un tire-lait (mais ça stimule la lactation donc manuellement c'est bien)(mais quand on est flemmasse comme moi, le tire-lait ça va aussi) pour faire jaillir le trop-plein et que le bébé s'en prenne moins dans la figure quand même...

photo

- Euuh, voilà, c'est à peu près tout !

Ah si, mes copines mamuniste m'ont dit que consommer des produits laitiers pouvaient empirer le truc. Mais déjà que je ne peux pas boire de café (sous peine de transformation de LittleMissBabyPop en The Mask), alors si je dois en plus me priver de lait, beurre et crème fraîche... Bon réduire, ça je peux le faire.

Et c'est tombé à pic puisque Philipps Avent m'a envoyé un tire-lait manuel avec 2 biberons il y a 2 semaines. Les jours où mon REF est vraiment hyper accentué, je tire mon lait et je le donne au biberon à ma puce (qui l'accepte parfaitement) qui est reconnaissante de pouvoir picoler tranquillou son lait plutôt que de devoir l'avaler façon gavage avec entonnoir. Merci Avent donc :)

Normalement, le REF se calme au fil des mois. Mais je me souviens que pour BabyBabyPop ça avait perduré au moins jusqu'à la diversification...

Aller, un peu de patience bichette, un jour toi aussi tu pourras t'endormir au sein (ou pas ;)) !

(Et merci à MaxiBestOfMcMaman pour tous ses conseils encore une fois !)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires sur Allaitement : je ne suis pas une REF-érence

  • Le REF merveilleux souvenirs...

    ...ou pas!
    Non mais quelle galère ce truc! Moi ça a duré jusqu'à ma reprise du travail vers 5 mois et nerveusement j'ai failli craquer car de le voir souffrir (oui oui) comme ça à chaque tétée (sauf la nuit) me rendait dingue.
    Je vois que tu as toutes les solutions en main et tu sembles bien gérer le truc alors juste bonne continuation.

    Posté par nurselily, 22 avril 2013 à 11:44 | | Répondre
  • Moi aussi la voir souffrir a cause de mon lait me rend dingue. Et c'est vrai que quand je lui donne au biberon ça passe mieux. Et la nuit aussi sauf a partir de 6h où elle se tortille grave... On verra combien de temps je tiens !

    Posté par Babypop, 22 avril 2013 à 11:50 | | Répondre
  • Bon alors, je suis une mère indigne, mais je n'ai toujours vu que le côté cocasse de la chose… Quand une sage-femme a voulu m'examiner et PSCHIIIT ! dans l'oeil… Ou le papa arrosé en plein câlin… (mais non, c'est pas gore, tout au plus exotique…) Bah, la maternité m'a donné le sens de l'humour. Mais c'est vrai que mes deux goulues n'ont jamais paru en souffrir (à part tousser un peu ou avoir le hoquet en début de tétée) et puis que ça se calme avec le temps.

    Posté par mamandeloulou, 22 avril 2013 à 12:01 | | Répondre
  • Ma grande n'en souffrait pas tant. Je ne sais pas si c'est parce qu'elle gérait ou parce que c'était moins pire !

    Posté par Babypop, 22 avril 2013 à 12:07 | | Répondre
  • en lisant "déjà que je ne peux pas boire de café", j'ai eu un flash : peut être que je bois trop de caféine (café et coca) et que c'est pour ça que mon bébé se réveille 3 à 4 fois par nuit ! je vais diminuer et voir ce que ça donne ! pour le REF je ne suis plus trop concernée... bonne journée !

    Posté par astrapit, 22 avril 2013 à 12:34 | | Répondre
  • Ah ah je connais ça aussi !
    Comme il dort avec moi, je suis obligée de mettre une serviette sinon j'inonde le lit...
    Et le cafe latte, lol, je l'ai expérimenté avec l'assiette du mari chéri la semaine dernière ^^

    Posté par Happy Housewife, 22 avril 2013 à 13:56 | | Répondre
  • Je ne connais pas le REF mais j'ai lu que la position allongée pouvait atténuer un peu le débit lol! Mais sinon je me souviens des montées de lait de malade des premiers jours et du bébé qui boit la tasse, c'est sport!

    Posté par Maman Dinde, 22 avril 2013 à 14:17 | | Répondre
  • Le REF c'est méga-chiant ; ma Première a su gérer le truc, mais pas ma Deuxième. Elle avalait donc beaucoup d'air, se tortillait tellement elle avait mal au ventre et hurlait nuit et jour.
    Malheureusement elle n'a jamais accepté le biberon, alors quand je tirais, je mettais au congélo.
    Mon REF a duré facilement 9 mois, donc je peux juste te dire : sois patiente!

    Posté par Norzem, 22 avril 2013 à 21:22 | | Répondre
  • alors le Ref, je connais bien, et j'ai réussi à le dompter en allaitant avec bébé toujours au dessus du sein, (tu t'avachies dans ton canap') ou bien allongée.
    Les produits laitiers, j'ai juste modéré sans supprimer, ça a aidé.
    Et pendant 3 jours, je donnais le même sein deux fois d'affilée, en exprimant le gros jet avant la tétée, et ça finissait par se réguler.
    Puis vers 4/5 mois elle a appris à gérer, je suis passée en lactation auto, et basta.
    Courage !!

    Posté par anliiz, 23 avril 2013 à 01:45 | | Répondre
  • Le mien a appris a géré le haut-débit. Il attend que le. Lait coule au début puis une fois que ça se calme il tète... Ce qui lui permet de rester au sein un bon moment!
    Plus petit il faisait des pauses et on en profitait pour lui faire faire un rot.
    A 7mois j'ai l'impression que ça se calme ou alors c'est moi qui m'habitue.
    Le truc galère c'est la montée de lait qui te trempe direct malgré les coussinets...Avec l'été qui arrive, je crains les t-Shirt légers!

    Posté par La Carnetiere, 23 avril 2013 à 10:09 | | Répondre
  • Oui elle gère parfois, quand elle est morte de faim, et dans ces cas là elle enlève sa tete quand sa gicle ou recrache. et moi je change de fringues 2 fois par jour

    Posté par BabyPop, 23 avril 2013 à 11:23 | | Répondre
  • Je connais ça, mais seulement depuis deux semaines .. Mon fils a presque trois mois, et le mois dernier il n'a pris que 300 grammes, alors je me suis inquietée et j'ai été voir une sage-femme. Et comme mon fils s'énervait au sein depuis peu, elle m'a regardé et m'a dit que j'avais un REF ! Ce n'est pas evident à gerer, la nuit ça va, mais la journée il tété à peine 5 minutes et s'enerve déjà, je lui fais faire un rot puis le passe au second sein car après impossible de lui redonner le sein qu'il a bu. Je ne sais plus trop quoi faire :/ Moi qui voulait un allaitement qui se passe bien ...

    Posté par melanie, 23 avril 2013 à 18:26 | | Répondre
  • Pareil, 5 minutes de tétée et ça l'enerve trop... Les tétées allongées ventre contre ventre ou toi allongée sur el dos et le bébé sur toi apaisent le truc. Mais bon, nous on fait ça et ce n'est pas très probant. Et c'est un cercle vicieux ce que tu décris car si le sein n'est pas vidé il est trop rempli et c'est pire... Bref c'est galère. Tu as essayé les biberons de ton lait ?

    Posté par BabyPop, 23 avril 2013 à 20:46 | | Répondre
  • Non pas essayé, mais je n'ai pas trop envie de lui donner des biberons, je sais que ce serait mieux pour lui, mais c'est plus pour tirer mon lait que c'est "embêtant". Deux enfants rapprochés ce n'est pas évident, mais tu le sais déjà ! Je vais essayer de tirer manuellement ( si j'y arrive ! ).

    Posté par melanie, 23 avril 2013 à 22:32 | | Répondre
  • Mélanie, ne te décourage pas, je t'assure que ça finit par passer. Et non, le biberon ne sera pas mieux pour lui.
    Je vous recopie la méthode que j'avais trouvé et qui m'avait super bien aidée, en persévérant ça a marché, et j'ai réussi à réguler la production.

    "Pour le principe : le REF c'est la combinaison de 2 choses :
    - une éjection forte du lait hors du sein (par les cellules qui éjectent le lait hors du sein, via l'ocoytocine)
    - une surpression supplémentaire dans le sein, occasionnée par une grande quantité de lait stockée dans le sein, car le sein est en sur-production.

    Traditionnellement, on conseille de donner un sein pendant plusieurs tétées, puis de passer à l'autre sein. Mais il faut gérer soit même le sein non téter, vider juste ce qu'il faut pour ne pas avoir mal. Par fois, il faut le faire pendant plusieurs jours, voire semaine pour que l'effet se fasse sentir.

    Cette nouvelle technique a pour objectif de réguler la sur-production qui refuse de baisser par d'autres méthodes. Le résultat semble être bien plus rapide : 1 à quelques jours.

    Attention : on part du principe que le bébé sait bien téter, efficacement. En effet, pour certains bébés qui ne savent pas bien téter, le REF est providentiel pour eux, car ça leur permet d'obtenir facilement du lait. Donc pendant cette manip, il faut toujours garder un oeil sur les couches de son bébé pour être sur qu'il prélève bien le lait qu'il lui faut (5-6 couches bien lourdes de pipi par 24h + selles jaunes molles/liquides + plusieurs selles par jour si le bébé a moins de 4-6 semaines).

    Le technique :
    1/ le matin du premier jour : la mère tire au tire-lait tout le lait possible sur ses 2 seins, pour les vider tous les 2 à fond.
    2/ puis pendant les 3h qui suivent elle donne un seul sein. La mère laisse l'autre sein (pas de tétées ni de tirage). Tétées sont à la demande du bébé, autant de tétées qu'il faut pendant ces 3h. Comme il y a une sur-production, le lait sera fabriqué rapidement, même si le bébé prend de petites quantités de lait à la fois à chaque tétée, il obtiendra ce qu'il lui faut (s'il tète efficacement bien sur).
    3/ puis elle change de sein et allaite sur l'autre sein pendant les 3h qui suivent.
    4/ et ainsi de suite, la mère allaite pendant 3h sur un sein puis sur l'autre.
    5/ quand la mère sent que le sein non tété ne peut vraiment plus attendre la fin des 3h, elle recommence à l'étape 1, donc elle tire à fond les DEUX sein pour les vider.
    6/ puis elle reprend le système d'allaiter sur un sein pendant 3h, puis sur l'autre pendant les 3h suivantes, etc. Et refaire l'étape 5 si besoin.

    Pour certaines mères, l'étape 5 (la nécessité de vider à nouveau à fond les seins) arrive après 4h par exemple, pour d'autres 12h, pour d'autres plus de 24h. Ca doit dépendre du volume de stockage des seins. Un sein avec un très gros volume de stockage pourra probablement attendre plus longtemps avant d'être revidé.

    Chez certaines mères, faire les étapes de 1 à 4 suffit pour régler le problème, donc vider une fois les seins à fond.
    Pour d'autres mères, il faudra quelques séances de tire-lait pour vider à fond avant de voir un effet.

    Une fois la production régularisée, on oublie tout ça et on allaite tranquillement

    Les gros avantages de cette méthodes :

    Pour le bébé :
    - comme le bébé tète tout de suite sur un sein bien vidé, il a un flux de lait pas fort immédiatement --> confort immédiat pour le bébé !
    - comme le bébé tète un sein vidé, le lait qu'il prend est du lait riche en graisse --> moins de problèmes de coliques, de gaz, plus de selles vertes. Et comme le lait est plus calorique --> le bébé a besoin d'un volume plus faible, donc moins de quantité dans l'estomac, moins de régurgitations. Et en cas d'un RGO, il est conseillé de faire de petites tétées fréquentes pour que l'estomac se vide rapidement (moins de risque de remontées).

    Pour la mère :
    - pas besoin de passer son temps à gérer le sein non tété (car on tire un peu régulièrement).

    Comme le bébé peut téter à volonté, il prend tout ce qu'il lui faut, donc la lactation ne baissera pas en dessous de ce qu'il faut pour au bébé."

    Posté par anliiz, 23 avril 2013 à 22:40 | | Répondre
  • juste pour vous redire : bon courage !

    Posté par anliiz, 23 avril 2013 à 22:45 | | Répondre
  • J'avais le même pb que toi pour le REF ... c'est pas simple du tout ! Et merci les coliques du coup ! La seule solution a été de faire les 2 seins par tété. Les 2 etaient stimulés en plus petite quantité et je les "vidés" manuellement de tps en tps quand ça tiré trop et en même pas 2 semaines ça s'est arrangé. Malheureusement j'ai attendu presque 3 mois pour faire ça lol avant ça je les vidais un peu avant chaque tétés histoire que ma fille ne s'étouffe pas mais bon pas trop glamour tout ça hein ?! courage en tout cas !

    Posté par dedoulya, 26 avril 2013 à 21:59 | | Répondre
Nouveau commentaire